Extraits de presse
  Fiche technique
Cyrano
Affiche Cyrano
 
DISTRIBUTION
PARISIENNE


Auteur :
D'après «Cyrano de Bergerac»
d'Edmond Rostand
adapté par Christine Weber

Mise en scène :
André Serré

Avec :
Jacques Weber : Cyrano
Anne Suarez : Roxane
Xavier Thiam : Christian

Pianiste et compositeur :
Touve R. Ratovondrahety

Un spectacle du
Théâtre de la Gaîté-Montparnasse en accord avec
Themus Productions et la Compagnie Jacques Weber



 
 

Pièce d'Edmond Rostand

NOTE D'INTENTION

Pour cette reprise de Cyrano par Jacques nous avions établi lui et moi une règle du jeu. Jacques après avoir tant joué ce personnage aurait le droit de vouloir jouer tous les personnages de la pièce.

Son avidité à tout jouer le conduisait à jouer Montfleury avec les excès qu'on lui connaît quand il se met à imiter un vieil acteur célèbre dont il vénère la mémoire, ou bien à jouer Ragueneau parce qu'il voulait absolument et goulûment nous donner la recette des tartelettes amandines.
Puis la duègne, puis de Guiche dont l'interprétation dans le film de Rappeneau lui valut un César.

Très vite aussi Jacques me donna le film muet Cyrano d'Antonio Génina (1924) et j'ai découvert un trésor que nous avons voulu absolument intégrer au spectacle.

Qui dit film muet dit Pianiste d'accompagnement et si Jacques voulait pouvoir jouer tous les rôles il fallait bien qu'on puisse lui donner la réplique.

Deux acteurs sont donc là.

Nous n'avons pas voulu que l'histoire soit forcément entière devant nous. Mais nous avons voulu qu'il y ait tous les « bons morceaux », la chronologie est respectée.

L'histoire ne nous est pas racontée. C'est une forme en « majeur » que l'on aurait transcrite en « mineur », un quatuor.

André Serré



AUTEUR
     

Edmond ROSTAND

Fils de l'économiste Eugène Rostand, Edmond Rostand fait des études de droit à Paris avant de se consacrer à l'écriture.
Il écrit, d'abord sans succès, des poèmes puis une comédie en vers, 'Les romanesques'. Ses pièces en vers, 'La princesse lointaine' et 'La Samaritaine', écrites pour l'actrice Sarah Bernardt ont connu un certain succès.

Mais, si Edmond Rostand est encore lu aujourd'hui c'est grâce à la gloire qu'a rencontré sa pièce en cinq actes, 'Cyrano de Bergerac'.

'L'Aiglon' reçoit quelques années plus tard un succès analogue.
Rentré à l'âge de trente trois ans à l'Académie française, il meurt de la grippe espagnole en 1918.

'Cyrano de Bergerac' est la pièce qui a réhabilité le drame romantique en France et qui, sans subir l'usure du temps, connaît des succès jamais démentis lors de chacune de ses adaptations au théâtre ou au cinéma.

 
 
 
MISE EN SCÈNE
 

André SERRÉ

Qu'il soit technicien du son,
il a créé les bandes sonores d'innombrables spectacles pour le théâtre avec Chéreau, Planchon, Savary, Weber, Bob Wilson, J-P Vincent et Jacques Rosner, mais aussi Luc Bondy et Lavaudan ou pour la danse Régine Chopinot, Kéléménis, Pietragalla, Patrick Dupont, Maura Scozzi, Amanda Miller.

Qu'il soit metteur en scène,
de ses propres spectacles : Le Beau Danube bleu, Dop, Dop, Dop, Gaspard, Les longues nuits de mort, ou de classiques : Roméo et Juliette, Carmen, Fantasio.

André Serré est surtout un poète et un amoureux du spectacle sous tous ses aspects. Il affectionne particulièrement les rapports subtils entre le jeu théâtral et les sons, entre le clinquant de la représentation et la vie plus secrète souvent émouvante des coulisses.

Sensible, comme on pourrait le dire d'un micro, il est à l'affût des petites vibrations de la vie, comme de ses grands chambardements.

 

     
     
SUR SCÈNE
     
Jacques Weber
Voir la bio
 

Jacques WEBER

Jacques Weber est né le 23 août 1949 à Paris dans le 10ème arrondissement.
Dès l'âge de 11 ans, Jacques Weber monte des pièces de théâtre aux "Coeurs Vaillants " de la place des Ternes.
Après des études mouvementées -renvoyé des lycées Carnot et Pasteur- il suit des cours par correspondance jusqu'au B.E.P.C. L'année suivante il s'inscrit au Conservatoire municipal du 17 ème arrondissement. Là, il rencontre Jacques Spiesser, Francis Huster, Bruno Pradal.

A l'âge de 16 ans, Jacques Weber est passionné par tout ce qui concerne le spectacle : costumes, affiches et décors. Il possède en outre tous les disques enregistrés de Charles Dullin et de Louis Jouvet. Lorsque son père lui conseille de se présenter au concours du Centre dramatique de la rue Blanche ou de faire son service militaire, il passe le concours, le réussit, et obtient une dispense (il n'a que 16 ans).
L'année suivante, en 1969, il entre au Conservatoire national d'art dramatique et obtient la première place au concours d'entrée. Il travaille sous la direction de Robert Manuel.
Cette même année Jacques Weber rencontre Pierre Brasseur. Il jouera à ses cotés durant un an et demi : dans "Tchao" de Marc- Gilbert Sauvajon, puis dans "Un ange passe".
En deuxième année, il obtient le deuxième prix classique et le prix du théâtre étranger.
En troisième année, il reçoit un prix d'excellence à l'unanimité.
Il refuse la Comédie française, et choisit la Compagnie dramatique de Reims (animée par Robert Hossein).

En 1972 Costa Gavras lui offre un rôle au cinéma dans "Etat de siège" aux cotés d'Yves Montand et de Renato Salvatori.
De 1979 à 1985 Directeur du CDN de Lyon (Théâtre du 8ème)
Depuis 1986 Directeur du CDN de Nice
Chevalier de l'Ordre National du Mérite
Officier des Arts et Lettres
Chevalier de la Légion d'Honneur (1996)


Voir la bio...

     
ANNE SUAREZ
Voir la bio
 

ANNE SUAREZ

Après avoir été formée à l'E.N.S.A.T.T. par Andrzej Seweryn, Michel Raskine, Laurent Pelly et Nada Strancar, Anne Suarez travaille au Théâtre avec Daniel Mesguich dans ELECTRE, Alfredo Arias dans LA DAME AUX CAMELIAS, Richard Brunel dans DOM JUAN, Claudia Stavisky, LE SONGE D'UNE NUIT D'ETE, Michèle Foucher AVANT/APRES, G-Pierre Couleau, GEORGE DANDIN, et déjà Jacques Weber dans ONDINE.

Et au cinéma, avec Benoît Jacquot dans ADOLPHE, Bertrand Blier dans LES COTELETTES, François Dupeyron DANS M. IBRAHIM ET LES FLEURS DU CORAN et J. Paul Salome dans ARSENE LUPIN.

Elle retrouve Jacques Weber pour la quatrième fois, après avoir interprétée sous sa direction Aricie dans PHEDRE de Racine, Bertha dans ONDINE et, pour la télévision, Casilda dans RUY BLAS de Victor Hugo.


Voir la suite…




     
XAVIER THIAM
Voir la bio
 

XAVIER THIAM

Après avoir suivi la classe libre de l'école Florent avec Francis Huster, il rentre au Conservatoire National et intègre les classes de Jean-Pierre Vincent ainsi que de Daniel Mesguish.

Au cinéma, on le retrouve entre autre dans Profil Bas de Claude Zidi avec Patrick Bruel, Le 11ème Commandement de Mama Keita avec Patrick Catalifo et Camille Japy, Pas de scandale de Benoît Jacquot, Batards de Fred Saurel.

A la télévision, il tourne pour Hervé Baslé, Marion Sarraut, Denis Amar, Marc Rivière Rimbaud, L'Homme aux semelles de vent, La secrétaire du père Noël aux côtés de Marianne Sagebrecht et Roland Giraud, la série Sauvetage de Jacques Malaterre avec Maxime Leroux.

Au théâtre il joue pour Gabriel Garran Nnikon Nniku avec Bakary Sangare, Jean-Pierre Vincent dans Le chant du départ avec Denise Gence, Hélène Vincent, Jacques Weber et Jerôme Savary dans La Mégère Apprivoisée avec Christine Boisson, Jacques Nichet dans La tragédie du Roi Christophe, Jacques Weber le rôle de Lebret dans Cyrano de Bergerac avec Xavier Gallais, Jean-René Lemoine dans L'Adoration aux côtés de Nicole Dogué.

Plus récemment, il a interprété Pelléas dans Pelléas et Mélisande mis en scène par Alain Ollivier, et le Roi des Ondins dans Ondine, mis en scène par Jacques Weber.


Voir la suite…




     
TOUVE R. RATOVONDRAHETY
 
 

TOUVE R. RATOVONDRAHETY

Riche de cultures mélangées (malgache, occidentale), l'art de Touve R. Ratovondrahety s'ouvre à toutes les inspirations.

Aussi son itinéraire musical est-il fait d'aventures multiples.
Après un cursus classique couronné de prix (Premier Prix d'Orgue du Conservatoire d'Orléans, prix René Thinat), il devient pianiste titulaire du Corps de Ballet de l'Opéra de Paris (dont il partage les tournées mondiales) et titulaire des superbes Grandes Orgues Merklin de l'église Sainte Cécile.
Chaque festival (Orgue et Montagne d'Alpes d'Huez, Jazz'n Jazz du Nord Pas de Calais, Festival 11 de Paris, Festival Marais Chrétien, Musiikkia Keravan Kirkossa de Finlande, Dimanches Musicaux de Zug...), chaque concert à travers le monde (au Pakistan sur l'invitation de l'ambassadeur de France et du groupe Schlumberger, au Maroc pour le festival de Film du Maroc, en Arabie Saoudite sur invitation du groupe Banawi), est pour lui l'occasion d'exprimer une nouvelle facette de sa personnalité musicale - ou de les exprimer toutes à la fois !

C'est dans cet esprit qu'il crée pour ses tournées les « Piano Hot Fantaisies », un concept de musique sans frontière réinventant les grands thèmes musicaux dans des styles décalés (baroque, free jazz, arabisant...) ou à la manière des monstres sacrés (Rachmaninov, Bach, Chopin...). Attentive à l'ambiance d'un soir, d'un lieu, d'un public, chacune de ses performances traduit avec sincérité le moment partagé.

Ses compositions, telle la récente « Cantate Orientale », sont régulièrement jouées.
Elles servent aussi bien le cinéma que le documentaire, la publicité, la haute couture, la danse ou les jeux vidéo... Artiste prolixe, il a enregistré une dizaine d'albums dont deux en piano solo
(« Ker Maria » et « Gospel Gasy Blues »).
Sa discographie complète est disponible sur le site www.musicbytouve.com.