Extraits de presse
  Conditions techniques
Affiche Le Comique
 

DISTRIBUTION
PARISIENNE


Auteur :
Pierre Palmade

Mise en scène :
Alex Lutz

Avec :
Pierre Palmade
(Pierre Mazar)

Delphine Baril
(Delphine Mazar)

Anne-Elisabeth Blateau
(Babeth)

Noémie de Lattre
(Noémie Rivière)

Bilco
(Alexis Aben)

Sebastien Castro
(Mr Godin)

Jean Leduc
(Jean)

Arnaud Tsamere
(Arnaud Pelletier)

Co-Production
Ki m'aime me suive
Théâtre Fontaine

 
Pièce de Pierre Palmade

NOTE D'INTENTION


Un comique célèbre, à la vie débridée, est en panne d'inspiration pour son prochain spectacle qui commence dans un mois.

Et pour cause : l'alcool, les boîtes de nuit et les conquêtes amoureuses masculines l'empêchent de se concentrer sur son écriture. Son entourage panique et décide de le mettre « au vert ».
Son assistante, sa s½ur, son meilleur ami mais aussi d'autres personnages vont se lancer dans une course contre la montre pour sauver cette carrière qui sent le roussi.

Pierre Palmade aborde dans cette comédie décomplexée et (très) librement inspirée de sa vie, des thèmes qui lui sont chers :
l'âge, la célébrité, la fuite, l'humour, l'amitié, l'homosexualité, la famille.
C'est également le prétexte qu'il a trouvé pour jouer avec sa troupe de 7 acteurs aux natures comiques incontournables et avec qui il travaille depuis deux ans.



AUTEUR ET SUR SCÈNE
     
PIERRE PALMADE
 

PIERRE PALMADE

Bonjour... ou bonsoir.
Je m'appelle Pierre Palm... euh Mazar, pardon.
Excusez-moi, je suis sorti en boîte hier et je crois que le dernier litre de Vodka était en trop.

Je plaisante.
Je ne sais faire que ça d'ailleurs.
D'autres vous diront que je fais également très bien l'amour mais ma seule passion, c'est mon métier, la scène, les sketches.

Mon prochain One-Man-Show ?
Dans un mois... Dans 30 mecs donc...Je plaisante...
Je ne sais faire que ça.

J'ai 40 ans.
J'ai commencé ce métier j'avais 20 ans.
Je mourrai sur scène, je le sais. Le plus tard possible.
Foi de Mazar.
Sauf cirrhose bien sûr.
Je plaisante. Je ne sais faire que ça.

Mes défauts ? Des amis qui m'aiment...
Mes qualités ? Demandez à mon assistante.
Babeth. Elle sait tout sur moi.

Moi tout ce que je sais sur moi c'est que je suis châtain, que j'ai les yeux bleus, rouges la nuit et que... les gens qui ne m'aiment pas sont des cons.

Je plaisante. Je ne sais faire que ça.


 

 

 



Biographie
Auteur

1988
«Les Majorettes se cachent pour mourir» co-écrit avec et pour Muriel ROBIN, au Tintamarre
1989
«Ma Mère aime beaucoup ce que je fais» de et avec Pierre PALMADE, mise en scène de Sylvie JOLY
au Point Virgule
«Un Point c'est Tout !» co-écrit avec et pour Muriel ROBIN, au Splendid
1990
«On s'connaît ?» de et avec Pierre PALMADE, au Palais des Glaces
«Tout m'énerve» co-écrit avec et pour Muriel ROBIN, à l'Olympia
«Oh Ben Oui !» co-écrit avec et pour Jean-Marie BIGARD
1991
«Pierre Palmade à l'Olympia»
«Pièce Montée» créée pour Jacqueline MAILLANT à la Comédie des Champs Elysées
1992
«Passez me voir à l'occasion» de et avec Pierre PALMADE, à La Cigale
1993/94
«Ma S½ur est un chic type» créée pour Dominique LAVANANT et Pierre PALMADE, au Théâtre de la Renaissance
1994
«One-Woman-Show» co-écrit avec et pour Mimie Mathy, au Splendid
1995
«Mon spectacle s'appelle reviens» de et avec Pierre PALMADE, au Gymnase
1996
Dialogues de «Pédale Douce» de Gabriel AGHION
Dialogues de «Oui» co-écrits avec Alexandre JARDIN, auteur et réalisateur du film
1996/97
«Ils s'aiment» avec Michèle LAROQUE et Pierre PALMADE à La Cigale co-écrit et mis en scène par Muriel ROBIN
1998
Participation à l'écriture du spectacle « BEDOS à la Renaissance »
«Toute seule comme une grande» co-écrit avec et pour Muriel ROBIN, à l'Olympia

1999
«Vous m'avez manqué» de et avec Pierre PALMADE, au Palais des Congrès
2000
«Tu préfères...à vie ?», livre co-écrit avec Gérard DARMON (Ed. Michel Lafon)
«Premiers Adieux» de et avec Pierre PALMADE, à la Cigale
2001
Adaptation avec Gabriel AGHION d'« Absolutely Fabulous » pour le cinéma
«Ils se sont aimés» avec Michèle LAROQUE et Pierre PALMADE, au Théâtre de la Porte Saint-Martin co-écrit
et mis en scène par Muriel ROBIN
2004
Co-écriture du scénario de «Pédale Dure» avec Gabriel AGHION et Bertrand BLIER
Mise en scène du spectacle de REGINE, aux Folies Bergère et à l'Espace Cardin
«Au secours» co-écrit avec et pour Muriel ROBIN
2006/07
«Pierre et Fils» pièce créée pour Pierre RICHARD et Pierre PALMADE, au Théâtre des Variétés Co-écrite
et mise en scène par Christophe DUTHURON.
2007/08
«Fugueuses», pièce créée pour Line RENAUD et Muriel ROBIN, au Théâtre des Variétés.
Co-écrite et mise en scène par Christophe DUTHURON. 8 millions de téléspectateurs lors de la diffusion de la dernière représentation sur France 2 le 5 janvier 2008.
9 octobre 2008,
création de la pièce «Le Comique» de et avec Pierre PALMADE, Delphine BARIL, Anne-Elisabeth BLATEAU,
Noémie de LATTRE, BILCO, Sébastien CASTRO, Jean LEDUC et Arnaud TSAMERE, au Théâtre Fontaine.
Mise en scène d'Alex LUTZ
«Ils s'aiment» et «Ils se sont aimés» ont été traduits dans de nombreux pays : Allemagne, Argentine, Chili, Espagne, Etats-Unis, Grande-Bretagne, Islande, Israël, Mexique, Pologne, Portugal, Russie, Turquie...
«Les Fugueuses» a été traduite pour l'Allemagne, l'Espagne, la Hollande et l'Italie.

Cinéma - Télévision - Théâtre :

1990
«On peut toujours rêver» de Pierre RICHARD
«Le Grand Dîner» de et avec Pierre PALMADE
1994
«Je t'aime quand même» de Nina COMPANEEZ
1996
«Oui» d'Alexandre JARDIN
1999
«Astérix et Obélix contre César» de Claude ZIDI
2004
«Au secours, j'ai 30 ans» de Marie-Anne CHAZEL
2004/05
«3 Pères à la Maison» téléfilms de Stéphane KAPES
2005
«L'anniversaire» de Diane KURYS
2005/06
«Si c'était à refaire» de Laurent RUQUIER, mise en scène de Jean-Luc Moreau avec Isabelle MERGAULT
au Théâtre des Variétés
2008
«SAGAN» de Diane KURYS

Distinctions
Grand Prix de l'Humour de la SACEM (1997)
Chevalier des Arts et Lettres (2004)
Prix Raymond Devos remis par le Ministre de la Culture (2006)
Chevalier de l'Ordre National du Mérite (2008

MISE EN SCÈNE
     
ALEX LUTZ
 
 

ALEX LUTZ

Comédien, voyeur, metteur en scène, joueur de triangle en philharmonique :

J'en avais un peu marre de voir la vie de Pierre Mazar étalée dans les journaux sans pouvoir m'en mêler : Je ne suis ni son assistante, ni son pote, ni son mec, ni sa s½ur, ni son concierge.
Bref, rien à voir avec sa vie, ce que je trouve très injuste. Je vois pas ce qu'il y a d'anormal à vouloir mettre mon grain de sel dans ce qui ne me regarde pas du tout. Je devrais, en effet, pouvoir dire sans scrupule à ma boulangère qu'elle pue, que ses cheveux sont gras, qu'elle a des gestes de camionneur - alors que je le rappelle elle est boulangère -, que son mari est idiot et que ça se voit. Je devrais pouvoir lui dire, tout le monde devrait pouvoir lui dire !
Nourri de ces considérations, c'est en m'inspirant de mon voisin du dessus qui est voyeur à ses heures perdues (elles sont nombreuses, puisqu'il est au chômage depuis 1996), que j'ai décidé d'imposer ma présence dans les aventures de Pierre Mazar. Et alors, non seulement, je le regarde vivre lui et sa bande, mais, en plus je me permets de donner mon avis :
C'est un peu comme si mon voisin du dessus qui matte la jeune fille d'en face allait sonner chez elle de temps en temps pour lui dire : « Alors la dispute avec ton mec, génial ! Change rien, on y croit. Par contre à la fin, fous lui une grosse baffe et va pleurer sur le palier, ça sera super émouvant ! Toi, Bernard, parfait, tu te prends la baffe et tu fumes dans le canapé. Bon je retourne derrière ma fenêtre, je vous regarde. »
Voilà, j'ai mon mot à dire dans cette histoire et je suis bien content parce que, ça tombe bien, je l'aime cette histoire.

Biographie

Formation :
Il s'initie au théâtre à Strasbourg avec le Théâtre Jeune Public dirigé par André Pomarat.
Il suit ses cours ainsi que ceux d'Antonio Vuillemier.

Metteur en scène :
2006
«André le magnifique» au Théâtre Dejazet
2005
«La Cerise sur le gâteau» spectacle de Sylvie Joly
«Cask» interprété par Les Grands Malades
«Highway to elles», one-man-show de Sébastien Bizzotto
«Votre partition Jeune Homme», dont il est l'auteur, présenté au Festival de Charonne.
«Savoye»
«Seuls les miroirs réfléchissent»
«Hors les murs - dans les murs»

Entre 1994 et 2000, il est engagé par la compagnie que dirige Pascale Spengler où il sera successivement acteur et assistant à la mise en scène.
Ensemble, ils parcourent Brecht, Beckett, Lagarce, Koltès, Aziz Chouaki...
Parallèlement, il fonde sa compagnie « Le Coût de la pomme », au sein de laquelle il met en scène ses propres textes : « Demain le déluge », « Par la fenêtre », « Lou et Manfred », « Votre partition jeune homme », « Dans les étoiles ».
En 2002 et 2003, il dirige également, le festival « Babel ! Mômes » au P.M.C. de Strasbourg.

Comédien :

2006-2007 « Triple Lutz », mise en scène de Sylvie Joly, actuellement au Point Virgule
(one-man-show dont il est lui-même l'auteur), « L'Art de la chute »,
« Grande Peur et misère du 3e Reich », « Bazar », « Du luxe et de l'impuissance », « Brecht dans la cuisine »...
Dans ses propres pièces : « A l'attention d'Adèle », « La Liste », « A la soupe », « Par la fenêtre »...

Au cinéma, à la télévision :

En 2009, il endosse le troisième rôle dans le deuxième volet «OSS 117 : Rio ne répond plus !», dans lequel il donnera la réplique à Jean Dujardin et Louise Monot.
Il travaille pour le long métrage de Cédric Chambin, « L'Étrangleur de l'Est » :
il y est acteur aux côtés de Bernard Verley et Michaël Cohen.
Il retrouve Bernard Verley, dans la série télévisée « Malone », diffusée sur TF1, série pour laquelle il fait répéter les acteurs.

Il joue également dans la série « Sécurité intérieure » (Canal +).

2007, on le retrouve dans l'émission hebdomadaire «Made in Palmade» sur France 3,
les dimanches.

 

 

     
     
SUR SCÈNE
     
ANNE-ELISABETH BLATEAU
 
 

ANNE-ELISABETH BLATEAU

Parler de moi ? Quelle drôle d'idée... ou alors ça doit être une blague, je sais pas, je reconnais pas toujours les blagues. Mais bon d'accord, parlons de moi !
Là, par exemple, je vais faire deux-trois courses urgentes : il faut des pulls en V pour Pierre, des caleçons pour Pierre, des croque-monsieur pour Pierre.
Et après, je vais prendre ses rendez vous pour demain et lui rappeler ceux d'aujourd'hui, et recaler ceux qu'il a oubliés hier... merde il faut pas que j'oublie d'acheter son Actifed... Mon dieu, faites que je pense à tout...
Sinon, moi, ça va. Ça va si Pierre va. Moi ça n'a pas d'importance. C'est lui qui compte.

Biographie
- Ecole d'art dramatique Jean Périmony
- « Les fées cloches » sur Tf1.
- « Made in Palmade » sur France 3.

     
ARNAUD TSAMERE
 
 

ARNAUD TSAMERE

Je m'appelle Arnaud Pelletier. Vous voyez sûrement qui je suis puisque, moi aussi, comme Pierre Mazar, je suis humoriste. Non ? Vous voyez pas ? Mais si, Arnaud Pelletier ! Je joue tous les soirs à 22h au «Petit Navire», un café-théâtre-crêperie dans le 20ème ! Je suis également le meilleur ami de Pierre Mazar et, comme il le dit si bien, je suis «hétéro mais sympa quand même».
Avec Pierre, on s'apporte beaucoup mutuellement. Je lui donne ma confiance, mon temps, je le rassure, je le fais rire et lui, il a mis son nom sur l'affiche de mon spectacle.
Un jour, je serai un grand humoriste comme lui, il me l'a dit. Enfin, je crois qu'il me l'a dit.
Et si il l'a pas dit, en tout cas il le pense, enfin, je crois...
Et puis Pierre a une soeur, Delphine, avec qui j'aimerais bien... mais je ne peux rien dire, elle est mariée.

Biographie
Arnaud Tsamere fait ses premiers pas de comédien il y a 14 ans dans des matchs d'improvisation. En 2003, il intègre la Ligue Professionnelle de Paris (LIFI) avec laquelle il se produit à l'Elysée Montmartre.
Parallèlement, il écrit son premier one-man- show « Réflexions profondes sur pas mal de trucs » avec son complice Arnaud Joyet (chanteur et musicien du groupe les « Joyeux Urbains »).
Sa rencontre avec Frédéric Testot (Omar et Fred) lui ouvre les portes de Canal Plus où il présente la météo du Grand Journal de décembre 2005 à juin 2006.
Après quelques plateaux de fruits de mer bien arrosés, François Rollin (le Professeur Rollin) rejoint les deux Arnaud pour co-écrire et mettre en scène le deuxième spectacle d'Arnaud Tsamere « Chose Promise ».
Ayant intégré l'atelier du Point Virgule initié par Pierre Palmade, Arnaud Tsamere se produit dans l'émission Made in Palmade sur France 3.
En 2008, il participe à la pièce de Raphaël Mezrahi « Monique est demandée caisse 12 » au théâtre du Rond Point, il tourne avec Simon Astier dans Off Prime et dans Hero Corp, dans Caméra Café sous la direction de Bruno Solo ainsi que dans le premier court métrage réalisé par Fred Testot dans lequel apparaissent entre autres Guy Bedos et Omar.

 

SEBASTIEN CASTRO
 
 

SEBASTIEN CASTRO

Il aurait rêvé être journaliste pour un magazine people. Il est gardien d'immeuble. Un immeuble où avant l'arrivée de Pierre Mazar, il ne se passait pas grand-chose : adultères, divorces, fausses couches... La routine, quoi. Mais depuis que le célèbre comique a emménagé au 5e, c'est un feu d'artifice ! Excentricités, homosexualité, alcool... Tout cela donne du piment à la vie insipide du gardien, qui du coup, en oublie même d'acheter Voici.
Et puis, il y a Babeth, l'assistante de Pierre : dès qu'il l'aperçoit, quelque chose de très enfoui se ravive en lui. N'ayons pas peur des mots, Godin est amoureux. La passion : un sentiment nouveau et totalement déstabilisant pour cet homme mou et terne. Et ça le rendrait presque attachant.

Biographie
Il vient de jouer pendant deux ans (dans quatre théâtres parisiens et en tournée) la pièce de Jean-Luc Lemoine, «Amour et chipolatas», dans le rôle de Grégoire.
Auparavant, vous l'avez peut-être vu dans « Célibataires » de R. Sand et D. Talbot, « Le Vison voyageur » de Ray Cooney, « Comment devenir une mère juive en 10 leçons » de Paul Fuks, « Mes meilleurs ennuis » de Guillaume Mélanie, « L'Avare » avec Popeck, « Folle Amanda » avec Maaïke Jansen...
Il a été mis en scène par Xavier Letourneur, Rodolphe Sand, Jean-Luc Moreau, Eric Hénon, Jean-Paul Bazziconi, Jean-Philippe Weiss, Robert Hossein, Guillaume Bouchède...
Plusieurs apparitions à la télévision, notamment dans « Made in Palmade », « Samantha Oups !», « Les Fées Cloches », « Nous ne sommes pas des Saints ».

Au cinéma :
« La Première fois que j'ai eu 20 ans » de Lorraine Lévy.
Enfin, il vient d'adapter la pièce de Ray Cooney, « Tout le plaisir est pour nous », qui sera créée en avril prochain au Théâtre Montreux-Riviera.

 

NOÉMIE de LATTRE
 
 

NOÉMIE de LATTRE

J'ai 36 ans, je voudrais bien tomber amoureuse mais j'y arrive pas. Alors je vis avec deux chats. Et je fais de la course à pieds, de l'aérobic et de la boxe. Ça me détend. Je ferais bien du Yoga aussi, mais ça me fout le cafard. Il paraît que je suis désagréable et dure.
J'ai pourtant l'impression d'être... je sais pas, une petite pâquerette ?
J'aimerais bien être à deux, d'autant que je rêve d'avoir un enfant, mais je ne me sens pas prête.
En fait, l'idée du couple me terrorise.
Faudrait peut-être que je fasse un bébé toute seule... ?
Je l'élèverais avec mes chats !

Biographie
Depuis 1996, elle écrit des pièces qu'elle interprète (« Delphine et Noémie »,
« Le Cri du Dahu », « Hors Forfait » etc.), ou pas (« Vivre avec lui »... entre autres).
Depuis 1998, on la voit tous les ans au théâtre - dernièrement :
2004-05 « Arrête de pleurer Pénélope » « des Chichas » au Palais des Glaces,
2005-06 « Si c'était à refaire » de L. Ruquier aux Variétés
2007 « Hors Forfait » de D. Lacouque et N. de Lattre au Rive Gauche et souvent à la télévision (dernièrement « Crimes ordinaires » sur Canal Jimmy, « Totale Impro » sur M6,
« Hénaut Président » sur Paris Première, et « Made in Palmade » sur France 3).
En 2007, elle écrit et interprète un court-métrage réalisé par O. Lécot, « Regarde-moi » et devient spécialiste des remplacements de dernière minute (entre autres « Les Monologues du Vagin », « Opération Cousine » et « Arrête de pleurer Pénélope 1 et 2 » en tournée dans des endroits sympas comme Nouméa).

Parallèlement, elle danse, est coach, donne des cours de théâtre et fait plein de trucs marrants (comme prendre des cours de chant alors que tout le monde sait qu'elle n'arrivera jamais à chanter juste).

 

DELPHINE BARIL
 
 

DELPHINE BARIL

Moi c'est Delphine Mazar. Je suis professeur d'anglais, j'ai un petit amour de garçon : Felix.
Je suis mariée, enfin «mariée» c'est vite dit... mon couple est en ce moment dans une phase critique, catastrophique.
Et par dessus le marché, je me fais du souci pour mon frère Pierre... Depuis le départ je sais que c'est une énorme connerie qu'il soit monté à Paris pour faire des sketches. Maintenant, ça marche fort pour lui, il est célèbre et tout... C'est bien le mot « tout » qui m'embête. Ce show-business à la con ! Et tous les excès qui vont avec... Il se détruit la santé et ne protège pas sa vie privée ! Et puis toute cette meute de lèche-bottes qui profite bien de sa célébrité, je te réexpédierais bien tout ça à l'autre bout du monde... Ils m'impressionnent pas du tout ces faux-culs. Et bien sûr, je ne parle même pas de son meilleur ami, Arnaud, ce petit comique de seconde zone qui me regarde avec ses yeux de merlan frit et qui se sert de mon frère comme c'est pas possible.
Il faut vraiment que je remette de l'ordre dans tout ça... et croyez-moi ça va filer droit...

Biographie

Elle se décide à 20 ans à jouer la comédie. Elle suivra plusieurs cours de théâtre à Paris et après quelques représentations de son one-woman-show dans des cafés-théâtres parisiens, elle est repérée et sélectionnée pour jouer parmi les jeunes révélations de l'humour au Festival JUSTE POUR RIRE en 2004 à Montréal. Même si l'expérience est riche rien ne vaut le plaisir de jouer avec d'autres partenaires...
Elle intègre en 2006 l'atelier de comédiens du Point Virgule dirigé par Pierre Palmade qui la choisira ensuite pour jouer à ses côtés dans son émission hebdomadaire
« MADE IN PALMADE » sur France 3, où elle interprètera plusieurs sketches avec ses partenaires de la pièce « Le Comique ».
Elle a également joué au Point Virgule durant l'été 2007 et 2008 un duo comique « La Baraque à frites » avec Bruno Sanches, de Emmanuelle Michelet, mis en scène et sur une idée originale d'Alex Lutz. Elle y interprète plusieurs personnages inspirés de couples originaux.
Delphine joue également dans un programme décalé pour enfants « Les Fées Cloches » sur TF1 où elle interprète le rôle récurrent d'une fée.

 

BILCO
 
 

BILCO

Bonjour, j'ai 30 ans, j'exerce la profession d'auteur comique pour différents médias (TV, radio, Internet...).
Pierre Mazar est le premier artiste «solo» avec lequel je vais collaborer : il a besoin d'un coup de pouce pour l'écriture de son prochain spectacle ! C'est un challenge très excitant dans lequel j'ai envie de me jeter tête baissée sitôt le calendrier des séances de travail établi.
Ma spécialité humoristique est le format court (aussi appelé «sketch») dans lequel je combine satire sociale et gags absurdes. Je pense être l'un des rares, dans la profession, à réussir l'alliage des deux : le risque étant évidemment que l'aspect surréaliste de la situation comique n'annule le message politique. Je ne développe pas (cf le sketch «Hervé Morin est nul aux échecs, c'est rassurant !»), car comme dirait Pierre «Si ton idée est drôle, pas besoin de savoir pourquoi».
C'est une image, il ne me l'a encore jamais dit (la pudeur du vieux lion... !), mais j'ai rendez-vous avec lui cet après-midi, s'il est réveillé ce sera l'occasion. A toute à l'heure !

Biographie

Bilco commence le stand-up en 2001 :
quoi de plus naturel pour une si personnelle Odyssée ?
Son sens de la formule et son culot sur scène lui permettent ensuite d'intégrer l'équipe de jeunes talents Juste pour Rire : de Montréal au café-théâtre des Blancs-Manteaux, Bilco enchaîne les festivals et les spectacles.
« En campagne contre la violence urbaine », son one-man-show provocateur, sur le thème de l'insécurité, est salué par la presse et le fait repérer par Pierre Palmade.
A ses côtés, il créé notamment le concept de « Made in Palmade » avec Kabo Productions, qui l'emploie depuis en tant qu'auteur sur des programmes humoristiques.

 

JEAN LEDUC
 
 

JEAN LEDUC

Je m'appelle Jean. Juste Jean.
Quand on a ma voix et ma présence, pas la peine d'avoir un nom de famille !
Je suis monté à Paris assez jeune, pour lancer ma carrière de chanteur.
Je chante haute-contre. Rien qu'avec ma voix, je peux émouvoir un gardien de prison, ou casser un verre sans le toucher.
Mais j'attends toujours que quelqu'un reconnaisse mon talent... Vraiment, de la confiture aux cochons !
J'ai mis ma vie sentimentale entre parenthèses pour ma carrière... D'un coup, je me demande si j'ai bien fait?
Mais j'ai un plan : mon premier amour est devenu une star, c'est Pierre Mazar ! Je vais lui demander un coup de main. Il pourra pas refuser, après ce qu'on a vécu... sinon je sais quoi dire à ses amis et à la presse...

Biographie

Chanteur de formation, avec une voix de haute-contre, voix assez rare pour un homme, il fut reçu au conservatoire de Mireille puis il sortit un disque en 1990 produit par D. Barbelivien et C. Talar.
S'en suivirent de belles scènes telles que les Francofolies de la Rochelle et plusieurs importantes premières parties.
Il a été appelé par de nombreux artistes confirmés pour faire les ch½urs sur leurs disques ou sur scène avec eux. Il a fait partie des ch½urs de la comédie musicale « Notre Dame de Paris » de Plamandon/Cocciante, et en 2002 il a eu le rôle du couturier dans la comédie musicale « Cindy » de Plamandon/Musumara, ce qui lui a valu d'être repéré par D.Besnehart et d'avoir un rôle dans le film d'Oliver Stone « Alexandre le Grand », en 2004.
Il fit réellement ses premiers pas de comédien grâce à Pierre Palmade dans l'émission « Made In Palmade », en 2007.