Extraits de presse
  Conditions techniques
Le 20 novembre
Le 20 novembre
 
DISTRIBUTION
PARISIENNE


Auteur :
Lars Norén

Mise en scène :
Jérémie Lippmann

Avec :
Cécile Cassel
Accompagnée de
The Honky Tonk Man

Décor & Costumes :
Laura Léonard

Lumières :
Joël Hourbeigt

Musique :
The Honky Tonk Man

Son :
La Manufacture Sonore

Dramaturgie :
Valérie Lanctuit

Production Théâtre de la Madeleine


 

Auteur : Lars Norén


NOTE D'INTENTION

Les cris du silence

Quand j'ai lu
Le 20 Novembre, j'ai reçu comme une gifle de désespoir d'adolescent. En écho au cri immense et impitoyable de Norén, j'étais prêt à prendre tous les risques sauf celui du silence. Parce que le silence tue... Alors, parlons-en.
Ne pas faire comme si ce texte n'existait pas. Je voudrais lui redonner sa puissance hypnotique, sa limpidité, sa dureté par la grâce de deux comédiens : un guitariste et une jeune fille.

Elle, porte-parole de cet adolescent, portera l'effroi immense, la haine et les appels au secours de cette génération. Mais aussi la folie intime, la solitude infinie de qui ne rencontre pas l'autre. Je l'imagine voix « nue » cherchant inlassablement le public jusqu'à la fin, jusqu'au dernier « That's it » ! Lui, enfermé dans une bulle- sculpture avec une guitare accordée-désaccordée, furtive, violente, qui crache et qui caresse, qui crie et qui se tait. Il portera tous les silences.
Il est le désespoir, elle est sa voix. Appuyé sur cette écriture à la fois poétique, violente, sans ponctuation et sans respiration, lancée comme une balle qui tue, je voudrais faire jouer les mots de Norén pour qu'ils restent gravés dans nos têtes comme autant d'images indestructibles et nécessaires.

Je voudrais faire entendre et ré-entendre : « on naît comme des inutiles », « mes actions sont tout simplement le résultat de votre monde », « vous avez brûlé mon âme ». Avec, en filigrane, cette phrase de Norén, tirée de son journal : « Je veux écrire sur des gens qui n'ont plus et qui n'ont jamais eu de contact avec les autres ». Convaincu, comme Sarah Kane, que « si le théâtre peut changer la vie de quelqu'un, par voie de conséquence, il peut certainement changer la société, puisque nous en faisons partie ». Convaincu, aussi que le théâtre est un outil qui, par sa force et sa diversité, nous oblige à nous interroger sur nos choix, notre liberté, nos mots et nos regards et qu'au sortir de ce monologue, nous ne pourrons plus dire : nous n'avons rien vu. Nous pourrons dire : nous n'avons rien fait.

« Ensuite la foudre est tombée. Elle a brisé le verre du ciel » Norén
« J'ai entrevu l'image d'un garçon en cristal » Norén
« Julia a dit « Malade sentimental au lieu de malade mental » Norén
« Nos voix sont nues et on fait attention à la moindre nuance » Norén «
Il ne reste plus de langage pour la vérité » Norén

Jérémie Lippmann

PS : le seul espoir résidera dans la réaction du public.





 
 
AUTEUR
     
 

 

 

 

Lars Norén

Auteur dramatique contemporain né le 9 avril 1944 à Stockholm, Lars Norén s'inscrit dans la lignée des grands noms du théâtre scandinave d'Henrik Ibsen (1828 - 1906) et d'August Strinberg (1849 - 1912). Il marque le théâtre européen de ces 30 dernières années et compte parmi les dramaturges les plus souvent joués. Après avoir succédé à Ingmar Bergman à la tête du Théâtre national de Suède, il est depuis 1999, directeur artistique du Riks Drama le Théâtre National Itinérant suédois.
Il fût d'abord l'auteur de poèmes (son premier recueil :
LILA NEIGE - 1963), s'essaya au roman (LES APICULTEURS - 1970) avant d'écrire une œuvre abondante pour le théâtre. A partir de 1993, il mettra en scène plusieurs de ses pièces. Puisant dans son « paysage intérieur », il alterne l'écriture de pièces intimes et l'écriture de pièces de société, sombres et radicales. Explorant les mécanismes qui oppressent et empoisonnent nos sociétés modernes, il dénonce la brutalité d'un monde construit sur l'argent, la sexualité et la violence, donne voix aux égarés, aux démunis et aux marginaux, parle de solitude, de folie, d'obscurité, de mort ... et de vie : « Je parle de la vie quand je parle de la mort. Je crois qu'il faut trouver un sens à notre vie tous les jours ».

En 2007, il écrit
LE 20 NOVEMBRE. C'est à cette date qu'en 2006, dans la ville allemande d'Emsdetten, en Westphalie, un lycéen de 18 ans, Sebastian Bosse, pénétrait armé dans son ancien lycée pour abattre élèves et professeurs. Il y aura plusieurs blessés et un mort, Sebastian Bosse lui-même. Une des bombes qu'il portait sur lui se déclenche accidentellement et le tue... A partir des carnets intimes et des déclarations qui figuraient sur le blog du jeune homme, Lars Norén écrit un monologue coup-de-poing qui porte un regard sans concession sur notre société. De quelle vérité le « fou » est-il porteur ? « Vous avez brûlé mon âme... / J'arrive pas à vivre dans ce monde tel qu'il est ».

Valérie Lanctuit


Bibliographie sélective des œuvres théâtrales (chez L'Arche Editeur)

2008 DETAILS, traduction de Camilla Bouchet et Amélie Wendling
2007 LE 20 NOVEMBRE, traduction de Katrin Ahlgren
TRISTANO, traduction de Katrin Ahlgren et Claude Baqué /
CRISES, traduction d'Arnau Roig-Mora, Jean-Louis Martinelli et Camilla Bouchet
2004 FROID, traduction de Katrin Ahlgren / BIOGRAPHIE D'OMBRES, traduction de Katrin Ahlgren et René Zahnd
2003 GUERRE, traduction de Katrin Ahlgren et René Zahnd
2002 EMBRASSER LES OMBRES, traduction de Per Nygren et Louis- Charles Sirjacq / BOBBY FISCHER VIT A PASADENA, traduction d'Amélie Berg / Acte traduction de Sabine Vandersmissen et Jean-Marie Piemme
2000 CATEGORIE 3.1, traduction de Jacques Séréna et Katrin Ahlgren
1999 SANG, traduction de René Zahnd
1994 DEMONS, traduction de Louis-Charles Sirjacq, en collaboration avec Per Nygren
1993 AUTOMNE ET HIVER, traduction de Jean-Louis Jacopin, Per Nygren et Marie de La Roche
1992 MUNICH-ATHENES, traduction de Pascale Balcon
1989 LA VEILLEE, traduction d'Amélie Berg
1988 LA FORCE DE TUER, traduction d'Amélie Berg

     
MISE EN SCÈNE
     
Jérémie Lippmann

 

 

 

Jérémie Lippmann


Comédien de formation Jérémie Lippman a fait ses études à la Classe libre du Cours Florent puis au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique.
En octobre dernier, Il a mis en scène
CHIEN CHIEN de Fabrice Roger-Lacan avec Alice Taglioni et Elodie Navarre et la saison dernière HIVER de Jon Fosse avec Nathalie Baye et Pascal Bongard au Théâtre de l'Atelier.
Il a également mis en scène
L'AFFAIRE DE LA RUE LOURCINE de Labiche au Théâtre de la Pépinière Opéra en 2008, ainsi que QUELQU'UN VA VENIR de Jon Fosse au Théâtre de Nogent-sur-Marne.

En tant qu'interprète, au théâtre il a joué dernièrement dans L'ECHANGE de Paul Claudel, mise en scène d'Yves Beaunesne, LA DOUBLE INCONSTANCE mise en scène de Christian Colin et Visites au Théâtre des Bouffes du Nord dans une mise en scène de Marie-Louise Bischofberger.

Au cinéma, il a joué dans JEAN DE LA FONTAINE de Daniel Vigne, LES PETITES COUPURES de Pascal Bonitzer,

LES MAINS VIDES de Marc Recha,
RENDEZ-VOUS AVEC UN ANGE
d'Yves Thomas et Sophie de Daruvar, mais également sous la direction de Laetitia Masson, Jean-Luc Godard ou Jacques Doillon.


 
SUR SCÈNE
     
CECILE CASSEL

 

 

 

CECILE CASSEL

Passionnée de comédies musicales, Cécile Cassel suit une solide formation de chant et de danse dès son plus jeune âge. Elle intègrera plus tard La Compagnie des Sales Gosses et participera à plusieurs Master Class sous la direction de Jordan Beswick.
Après quelques apparitions à la télévision, elle obtient son premier rôle au cinéma à l'âge de dix-huit ans dans
VIVANTE de Sandrine Ray, et c'est en 2002 avec LA BANDE DU DRUGSTORE de François Armanet, qu'elle trouve son premier grand rôle. Elle traverse l'Atlantique pour donner la réplique à Sarah Jessica Parker et Michael Barishnikov dans le dernier épisode de la série culte SEX AND THE CITY et participe à HEAD IN THE CLOUDS de John Duigan aux côtés de Charlize Theron et Penelope Cruz. De retour en France, elle est dirigée par Euzhan Palcy (réalisatrice oscarisée), Rémi Bezançon dans MA VIE EN L'AIR et Elie Chouraqui pour O JERUSALEM.

Au théâtre, on a pu la voir en 2004 dans LA VIE ET DES POUSSIERES (lecture) de Simon Donald au Théâtre de l'Oeuvre, en 2005 au Festival de Grignan dans COLETTE INTIME (lecture) aux côtés de Claire Nebout et Gérard Desarthe, mise en scène de Christophe Correa, et en 2008 dans MARIE BARSKHIRTSEFF,L'ETOILE FILANTE de Jean-Pierre Guéno, mise en scène de Sally Mikaleff.
En 2007, elle tourne dans
LES AMOURS D'ASTREE ET DE CELADON d'Eric Rohmer et défend le film en compétition officielle à la Mostra de Venise. Elle retrouve Rémi Bezançon pour LE PREMIER JOUR DU RESTE DE TA VIE succès surprise de l'été 2008. La même année, Cécile Cassel est apparue dans plusieurs longs métrages français et étrangers : en anglais, dans MY LAST FIVE GIRLFRIENDS réalisé par Julian Kemp avec Jane March et Naomi Harris, BARBAROSSA de Renzo Martinelli avec Rutger Hauer et F. Murray Abraham ; puis en italien, avec EX de Fausto Brizzi avec Silvio Orlando et Alessandro Gassmann, et dans sa langue maternelle avec le premier film de l'écrivain Amanda Sthers JE VAIS TE MANQUER avec Carole Bouquet, Mélanie Thierry et Michaël Lonsdale, ainsi que dans NUIT BLEUE, premier film de l'artiste contemporain ANGE LECCIA dont elle est l'héroïne.

Pour la télévision, elle a tourné notamment pour Christian Dugay dans COCO CHANEL, Alain Berliner dans LA NOUVELLE CLARA SHELLER et Marion Vernoux dans RIEN DANS LES POCHES aux côtés d'Alain Chabat. On pourra retrouver Cécile Cassel en février 2011 à l'affiche du film d'Audrey Estrougo TOI, MOI ET LES AUTRES avec Leila Bekhti et Benjamin Siksou et au Théâtre de la Madeleine dans LE 20 NOVEMBRE de Lars Noren.

     
 

 

 

 

The Honky Tonk Man

Multi instrumentiste autodidacte, The HonkyTonk a accompagné de nombreux artistes en France et à l'étranger tels que Byron Holmes, Playground, Pamela Hute, Izia, Dani, Pierre Souchon, June, Lt Nicholson, Disiz, Bad Mama Dog...

The HonkyTonk Man a sorti un premier album en 2008 et tourné dans toute la France pour défendre son projet, du Rock & Roll brut dans la lignée des White Stripes, Jon Spencer Blues Explosion, Queens Of the Stone Age... Un prochain album est en cours d'enregistrement et devrait sortir fin 2011.