Extraits de presse
  Conditions techniques
Collaboration
Collaboration
 
DISTRIBUTION
PARISIENNE


Auteur :
Ronald Harwood

Mise en scène :
Georges Werler

Avec :
Michel Aumont
(Richard Strauss)
Didier Sandre
(Stefan Zweig)
Christiane Cohendy
(Pauline Strauss)
Eric Verdin
(Hans Hinkel)
Stéphanie Pasquet
(Lotte Altmann)
Armand Eloi
(Directeur Opéra)
Patrick Payet
(L'huissier)

Décors :
Agostino Pace

Costumes :
Pascale Bordet

Lumières :
Jacques Puisais

Bande-Son :
Jean-Pierre Prévost

Production Théâtre des Variétés
& Théâtre de la Madeleine


 



Auteur : Ronald Harwood
Texte Français de Dominique Hollier


NOTE D'INTENTION

Deux artistes au sommet de la gloire. Deux géants ! Richard Strauss (Michel Aumont) - Stefan Zweig (Didier Sandre) Le premier proche du régime nazi et se croyant tout puissant et intouchable, non concerné par la politique.Le second, au contraire craignant cette politique et la violence qu'elle allait sécréter.Ils s'admiraient. Ils créeront ensemble un opéra bouffe inspiré de Ben Jonson, « La Femme Silencieuse » immense succès arrêté dès la seconde représentation par le régime nazi, le nom d'un juif étant resté sur l'affiche malgré l'interdiction. Une fois encore la politique de la haine montrait son talent.


 
AUTEUR


Ronald Harwood

 


Ronald Harwood

Ronald Harwood est l'auteur de nombreuses pièces dont L'Habilleur, Temps contre temps, A torts et à raisons, Un quatuor, La conversion de Gustav Mahler, Une tragédie Anglaise et Collaboration.

Il écrit également pour le cinéma, signant notamment les scénarios de L'Habilleur (nommé aux Oscars dans la catégorie meilleur scénario), A torts et à raisons (Prix du meilleur scénario au XXIXé Festival de Flaiano), Le Pianiste (Palme d'Or Cannes 2002 et sacré Meilleur Film au BAFTA 2003), Being Julia, Oliver Twist, et plus récemment Le Scaphandre et le Papillon (qui remporte le prix BAFTA de la meilleure adaptation, une nomination aux Oscars comme meilleure adaptation, le Prix Humanitas 2008, le Prix du Meilleur scénario de la Writers'Guild, le Prix Jacques Prévert du scénario 2008) et l'Amour au temps du choléra.

Ronald Harwood a reçu de nombreuses récompenses pour Le Pianiste, parmi les quelles l'Oscar 2003 de la Meilleure adaptation, le National Society of Film Critics' Award du meilleur scénario et le Founder's Award du Zaki Gordon Institute for Independant Film-making. Il a également été nommé au BAFTA (meilleure adaptation) et aux Césars (meilleur scénario).

En 1974, il est fait Membre de la Royal Society of Literature et en 1985 il est Inspecteur au Département Théâtre du Collège Balliol, Université d'Oxford.

De 1989 à 1993, il est Président de PEN britannique, puis de PEN International de 1993 à 1997 et préside également la Royal Society of Literature.

En 1996, il est fait Chevalier de l'Ordre National des Arts et Lettres. En 1999, il est CBE (Commander of the Order of the British Empire). L'Université de Keele lui accorde en 2002 le titre de professeur honoraire, docteur ès lettres. Il est depuis 2005 Président du Royal Literary Fund.

En 2006, il devient Membre Honoraire de la Central School of Speech and Drama. En 2010, il est anobli par la Reine pour services rendus à l'Art Dramatique.


 



MISE EN SCÈNE
     
Georges Werler


 

 

Georges Werler

Il y a des auteurs qui sont fraternels tant leur œuvre vous est proche et vous parle au plus profond de votre être.
Il y a des pièces dont la lecture vous bouleverse tant, qu'on ressent comme un besoin d'urgence à s'en emparer à les monter à les offrir au public.
Quand Michel Bouquet, il y a un an, m'a donné le manuscrit de Collaboration, il m'a dit avec cette inflexion malicieuse de la voix que je connais bien « ça devrait t'intéresser » j'ai su tout de suite que le présent était magnifique.
En effet, la lecture, plus qu'une lecture, a été un coup de poing dans la poitrine d'une violence inouïe. C'est un phénomène si rare que j'en suis encore stupéfait. L'auteur raconte l'histoire de la création de La femme silencieuse opéra d'humour et de légèreté, créée en 1935, née de la rencontre de deux géants de la musique et de la littérature dans une Allemagne gangrenée par la lèpre hitlérienne. Tout cela remuait et faisait remonter en moi avec force tous les problèmes qui m'agitent et me troublent depuis toujours.
Ronald Harwood affirme que c'est une histoire d'amour. Je l'entends bien. Les deux artistes éprouvaient l'un pour l'autre une amitié et une admiration sans faille. Mais c'est une histoire d'amour qui est accompagnée par le chant terrible des bottes sur le pavé et par la folie des hurlements nazis. Deux immenses artistes de notoriété internationale, adulés, fêtés, honneur de l'Allemagne pour le premier, de l'Autriche pour le second, massacrés par la haine et la bêtise.
Richard Strauss sera détruit sans avoir vraiment compris l'horreur que le monde venait de traverser. Il était convaincu que l'artiste n'est pas concerné par la politique même si lui-même très proche du régime en profitait abondamment. Stefan Zweig, lui, mourra là-bas au Brésil, de sa propre volonté, tant sa clairvoyance de la destruction irréversible du « monde d'hier » lui était une brûlure insupportable.
Tout est historiquement vrai dans Collaboration, hors quelques détails dont le thème semble hanter l'œuvre entière de l'Auteur : la création dans un climat d'apocalypse. L'art et la politique, attirance et répulsion mêlées !

Georges Werler
Juillet 2011

     
SUR SCÈNE
     
Michel Aumont

 

 

 

Michel Aumont

    Théâtre (entre autres…)

2011
  ALLER CHERCHER DEMAIN - Denise CHALEM - Mise en scène : Didier LONG
    COLLABORATION - Ronald HARWOOD - Mise en scène Georges WERLER
2010
  DAVID ET EDOUARD - Lionel GOLDSTEIN - Mise en scène : Marcel BLUWAL
2007-2008
  A LA PORTE - Vincent DELECROIX Adaptation Marcel BLUWAL - Mise en scène : Marcel BLUWAL
2005
  AMADEUS - Peter SHAFFER Adaptation Pol QUENTIN - Mise en scène Stéphane HILLEL
2004
  LE JOUR DU DESTIN - Michel DEL CASTILLO - Mise en scène Jean- Marie BESSET et Gilbert DESVEAUX
    DIEU EST UN STEWARD DE BONNE COMPOSITION - Yves RAVEY - Mise en scène Jean-Michel RIBES
2000-2001
  LE GRAND RETOUR DE BORIS S... - Serge KRIBUS - Mise en scène Marcel BLUWAL
1999
  UN SUJET DE ROMAN - Sacha GUITRY - Mise en scène Geneviève THENIER Molière 2000 du Meilleur Comédien
1998-1999
  REVER PEUT-ÊTRE - Jean-Claude GRUMBERT - Mise en scène Jean- Michel RIBES Nommé pour le Molière 1999 du Meilleur Comédien
1995
  L'HOMME DU HASARD - Yasmina REZA - Mise en scène Patrice ALEXANDRE
1993
  LE FAISEUR - Honoré de BALZAC - Mise en scène Jean-Paul ROUSSILLON
1992
  MACBETT - Eugène IONESCO - Mise en scène Jorge LAVELLI Molière du Meilleur Comédien
1990
  HUIS CLOS - Jean-Paul SARTRE - Mise en scène Claude REGY
1988
  FIN DE PARTIE - Samuel BECKET - Mise en scène Gildas BOURDET
1978
  LA PUCE À L'OREILLE - Georges COURTELINE - Mise en scène Jean- Laurent COCHET Comédie Française
LE TRIOMPHE DE L'AMOUR - MARIVAUX - Mise en scène Yves GASC
EN ATTENDANT GODOT - Samuel BECKETT - Mise en scène Roger BLIN
1975
  PARTAGE DE MIDI - Paul CLAUDEL - Mise en scène Antoine VITEZ
LE ROI SE MEURT - Eugène IONESCO - Mise en scène Jorge LAVELLI
1972
  RICHARD III - William SHAKESPEARE - Mise en scène Terry Handss
     
    Cinéma

2011
  PARIS-MANHATTAN Réalisation Sophie LELLOUCHE
2009
  UN BALCON SUR LA MER Réalisation Nicole GARCIA
LES INVITÉS DE MON PÈRE Réalisation Anne LE NY
2004
  LA DOUBLURE Réalisation Francis VEBER
2003
  PALAIS ROYAL ! Réalisation Valérie LEMERCIER
2000
  LE PLACARD Réalisation Francis VEBER
1998
  LE PIQUE-NIQUE DE LULU KREUZ Réalisation Didier MARTINY
1996
  MAUVAIS GENRE Réalisation Laurent BENEGUI
1987
1986
1985
  LES ANNÉES SANDWICHES Réalisation Pierre BOUTRON
COURS PRIVÉ Réalisation Pierre GRANIER-DEFERRE
UNE FEMME OU DEUX Réalisation Daniel VIGNE
LE MARIAGE DU SIÈCLE Réalisation Philippe GALLAND
1984
1979
1978
  ESCALIER C Réalisation Jean-Charles TACCHELA Prix de l'Académie francaise
COURAGE FUYONS Réalisation Yves ROBERT
COUP DE TÊTE Réalisation Jean-Jacques ANNAUD
1977
  LES ENFANTS GATÉS Réalisation Bertrand TAVERNIER
POURQUOI PAS Réalisation Coline SERREAU
MORT D'UN POURRI Réalisation Georges LAUTNER
1976
1972
  MADO Réalisation Claude SAUTET
LA FEMME EN BLEU Réalisation Michel DEVILLE
     
    Télévision

2009

2008
1997
1988
1979
  LA TRÈS EXCELLENTE ET DIVERTISSANTE HISTOIRE DE FRANÇOIS RABELAIS Réalisation Hervé BASLÉ
LA REINE MORTE Réalisation Pierre BOUTRON
LE COMTE DE MONTE-CHRISTO Réalisation Josée DAYAN
LES NUITS REVOLUTIONNAIRES Réalisation Charles BRABANT
LES DAMES DE LA CÔTE Réalisation Nina COMPANEEZ MOZART Réalisation M.BLUWAL Prix Georges Auric 1982
     
Didier Sandre

 

 

 

Didier Sandre

Théâtre


Didier Sandre a participé aux grandes aventures du théâtre subventionné de ces trente dernières années avec Bernard Sobel, Jorge avelli, Jean-Pierre Miquel, Jean-Pierre Vincent, Maurice Béjart, Giorgio Strehler, Patrice Chéreau, Luc Bondy, Antoine Vitez, Christian Schiaretti et Alain Françon ainsi qu'à divers spectacles de répertoire ou de création dans les théâtres privés.
En 1987, le Syndicat de la critique lui décerne son prix du Meilleur Acteur pour « Madame de Sade » de Mishima « Le mariage de Figaro » de Beaumarchais et « Le soulier de satin » de Claudel.
Après plusieurs nominations, il a reçu en 1996 le Molière du Meilleur Acteur pour le rôle d'Arthur Goring dans « Un mari idéal » d'Oscar Wilde. Récemment, il a joué Bérénice de Racine aux côtés de Kristin Scott Thomas, Le Laboureur de Bohème de Johannes Von Saaz, Monsieur Chasse de Feydeau, Ma vie avec Mozart de Eric-Emmanuel Schmitt, La Danse de mort de Strindberg avec Charlotte Rampling, La Cerisaie de Tchekhov, La messe là-bas de Paul Claudel.

Au cinéma, on a pu le voir récemment dans « Petits arrangements avec les morts » de Pascale Ferrand, le « Conte d'Automne » d'Eric Rohmer et le « Mystère Paul » d'Abraham Segal. Il vient d'achever le tournage de « Toute une nuit » de Lucas Belvaux.

Parmi de nombreux téléfilms, il était Louis XIV dans « L'Allée du roi » et le Baron de Charlus dans « A la recherche du temps perdu » réalisé pour la télévision par Nina Companeez.
Passionné de musique, il s'associe avec enthousiasme à de nombreux concerts et récitals en tant que récitant.

Didier Sandre est Chevalier des Arts et Lettres et Chevalier de l'ordre National du Mérite.

     
Christiane Cohendy

 

 

 

Christiane Cohendy

Le parcours de Christiane Cohendy est jalonné de rencontres rares et de grandes aventures théâtrales : après la fondation du Théâtre Eclaté d'Annecy avec Alain Françon, André Marcon, Evelyne Didi, elle participe au collectif du Tjéâtre National de Strasbourg dirigé par Jean-Pierre Vincent, coopère aux premiers chantiers de Théâtre Ouvert avec Micheline et Lucien Attoun, et travaille essentiellement sur les scènes du Théâtre subventionné avec Alain Françon, André Engel, Jean-Pierre Vincent, Klaus Michael Grüber, Matthias Langhoff, Jorge Lavelli, Hans Peter Cloos, Bruno Boeglin, Georges Lavaudant, Patrice Chéreau.
Elle a joué des classiques : Eschyle, Shakespeare, Racine, Molière, Kleist, Marivaux, de grands contemporains tels que Tchekhov, Claudel, Horvath, Brecht, Beckett, mais aussi des auteurs d'aujourd'hui : Koltès, Müller, Bond, Rullier, Valletti, Berkoff... De ce dernier, elle interprètera avec Michel Aumont Décadence, mis en scène par Jorge Lavelli, ce pour quoi elle reçut en 1995 le Prix de la Meilleure Actrice du Syndicat de la Critique et le Molière de la Meilleure Comédienne en 1996.
Elle a joué également sur les scènes des théâtres privés La Métarmophose d'après Franz Kafka (Steven Berkoff), Le Libertin de Eric-Emmanuel Schmitt (Bernard Murat), Un mari Idéal de Oscar Wilde (Adrian Bryne), Le Caïman de Antoine Rault (Hans Peter Cloos) et dernièrement en 2008 Equus de Peter Shaffer (Didier Long).
En 2011, on a pu la voir au Théâtre National de La Colline dans Les grandes personnes de Marie N'Diaye (Christophe Perton), et récemment au TEP dans Une journée ordinaire de José Pliya (H.P Cloos) au Théâtre National de Nice dans Le Roman d'un Trader de Jean-Louis Bauer (Daniel Benoin), au Nouveau Théâtre de Montreuil dans Le mystère du Bouquet de Roses de Manuel Puig et dans Vassa 1910 de Gorki (Gilberte Tsaï).
A l'image, elle a tourné entre autres pour Chantal Ackermann Toute une nuit, René Allio Le Médecin des Lumières, Gérard Mordillat Pas de vieux os, Bernard Stora Vent de panique, Edouard Niermans Les Demoiselles de Concarneau, Fabrice Cazeneuve Trois Années, La Vérité Vraie, Richard Dindo Arthur Rimbaud, une biographie, Philippe Le Guay Les deux Fragonard, Michel Sibra Maigret et les témoins récalcitrants, Jean-Paul Rappeneau Le Hussard sur le toit, Gérard Depardieu Un pont entre deux rives, Medhi Sharef Pigeon Vole, Olivier Guignard La Volière aux Enfants...