Extraits de presse
  Conditions techniques
Les Liaisons Dangereuses
Les Liaisons Dangereuses
 
DISTRIBUTION
PARISIENNE


D'après Choderlos de Laclos

Adaptation pour le théâtre Christopher Hampton

Version Française :
Fanette Barraya
John Malkovich

Mise en scène :
John Malkovich

Avec :
Sophie Barjac
(Rosemonde)
Agathe Le Bourdonnec
(Cécile de Volanges)
Jina Djemba
(La Présidente de Tourvel )
Lazare Herson-Macarel
(Azolan)
Mabô Kouyaté
(Danceny )
Yannik Landrein
(Vicomte de Valmont )
Pauline Moulène
(Madame de Volanges )
Julie Moulier
(Madame de Merteuil )
Lola Naymark
(Emilie)

Décor :
Pierre-François Limbosch

Costumes :
Mina Ly

Lumières :
Christophe Grelié

Musique :
Nicolas Errèra

Maître d'armes :
François Rostain

Une Production
Laura Pels,
John Malkovich,
Marie-Laure Munich
& Jean-Marc Ghanassia


 

D'après Choderlos de Laclos
Adaptation pour le théâtre Christopher Hampton



NOTE D'INTENTION

C'est à partir de cette nouvelle façon qu'ont les jeunes (surtout) de communiquer entre eux, que John Malkovich a choisi de proposer une mise en scène tout à fait inédite. Sur plateau nu, sans décor, avec juste quelques meubles de toutes époques. C'est une troupe de jeunes acteurs qui incarnera sous nos yeux les personnages mythiques de Choderlos de Laclos. En jeans et baskets avec, çà et là, quelques vestes, coiffures et corsets qui rappellent le 18ème siècle, portables à la main et tablettes dans le sac, ils vont rejouer les multiples intrigues de l'œuvre
« Les liaisons dangereuses ».
Le souhait de John Malkovich a été de choisir des jeunes acteurs, encore à l'aube de leurs carrières professionnelles. Il faut en effet rappeler que les personnages imaginés par Choderlos de Laclos avaient entre 25 à 28 ans à l'époque.
Plus de 300 jeunes élèves des Conservatoires et Cours d'art dramatique lui ont été présentés par un casting director : Justine Heynemann. Auditionnés sur plusieurs jours, ceux qui ont été retenus sont autant de révélations artistiques avec lesquelles il faudra désormais compter. La diversité de leurs origines, l'originalité de leur talent et la modernité de leur jeu sans artifice, surprendra sans doute.
Mais, tout en respectant la beauté de la langue française du 18ème siècle, leur création de Valmont, Tourvel, Merteuil, Volange, Danceny ne manquera pas de séduire aussi bien la génération « Facebook » que les fidèles de la tradition romanesque.
C'est là le défi que John Malkovich a choisi de relever.



AUTEUR
 
Pierre Choderlos de Laclos

Né à Amiens le 18 octobre 1741
Décédé à Tarente le 05 septembre 1803

Capitaine d'artillerie à la carrière honorable, Pierre Choderlos de Laclos est tout à fait méconnu avant la parution de son chef-d'oeuvre,
Les Liaisons dangereuses. Né au hasard de ses garnisons à Besançon, à l'île d'Aix, puis à Paris, l'ouvrage suscite un vif scandale lors de sa sortie. Mettant en scène des aristocrates aux moeurs plus que libertines, Laclos reprend un genre à la mode, celui du roman épistolaire, exploitant pour la première fois toutes ses ressources : multiplication des points de vue, liberté de ton, ironie cruelle de la chronologie, et surtout distanciation vis-à-vis des personnages. La Révolution éclate, et Laclos, épris de liberté, rejoint le club des Jacobins. Commissaire aux armées, il prépare largement la victoire de Valmy. Mais il est bientôt arrêté... C'est la chute de Robespierre qui le sauve de l'échafaud. Réintégré dans l'armée par Bonaparte, il continue de produire quelques poèmes, mais meurt avant d'avoir achevé son second roman.



MISE EN SCÈNE
John MALKOVICH
Voir la bio
 

John Malkovich

C'est à Benton, dans l'Illinois, que naît John MALKOVICH dans une famille de cinq enfants.
Son père, Dan, est écologiste, sa mère, Jo-Anne, directrice d'un journal. Il y restera jusqu'à l'adolescence.
«Je n'étais pas de ces enfants qui rêvaient de devenir comédien.
À l'époque je pensais plutôt au Base Ball». Il avoue avoir été un enfant assez lunatique, sujet à de violentes crises de colère qui amenaient
ses frères et sœurs à l'enfermer à l'extérieur de la maison en le traitant de «chien fou».
En dehors de ses comportements bizarres, sa vie de famille se déroule d'une manière plutôt calme et stable. Plutôt maussade et introverti,
il estime n'avoir aucun don d'interprète, mais trouve parfois une sorte de refuge dans le jeu théâtral.

 


Il a sept ans quand il voit la pièce de Thornton Wilder «Our town» (Notre petite ville). Cette pièce, l'un des chefs d'œuvres du théâtre américain du XXe siècle le bouleverse et le captive.
Néanmoins, ses rêves d'acteur restent endormis pendant sa période scolaire durant laquelle il semble intéressé d'avantage, par le sport
et la musique.
Son diplôme (équivalent du BAC, en poche, il rejoint l'Université
de l'Est de l'Illinois (Eastern Illinois University) avec l'intention de suivre les traces de son père en poursuivant des études sur l'environnement.


LA PASSION DU THEATRE

C'est par amour qu'il se lance dans le théâtre, pas celui des mots, mais celui d'une femme : c'est en accompagnant une de ses amies à une audition qu'il obtient son premier rôle et s'inscrit à l'Université d'Etat de L'Illinois qui possède un département Théâtre important.
Il y restera jusqu'en 1976.
C'est là que commence à se manifester sa capacité à se lancer dans d'incroyables improvisations.

Suite biographie

     
     
SUR SCÈNE
     
 

 

 

 

Sophie Barjac

Jina Djemba

Agathe Le Bourdonnec

Lazare Herson-Macarel

Mabô Kouyaté

Yannik Landrein

Pauline Moulène

Julie Moulier

Lola Naymark