Image Pièces Fauteuils de théâtre
   
 
   
Tournées de La Pépinière
 
 
Affiche pièce Marie Tudor
SAISON 2015 - 2016
  Marie Tudor
 
  Distribution Parisienne
 
 
Auteur :
Victor Hugo
Mise en scène : Philippe Calvario
Avec : Cristiana Reali, Jean-Philippe Ricci,
Jean-Claude Jay, Philippe Calvario ou
Benjamin Guillet, Régis Laroche ou
Pierre-Alain Leleu, Jade Fortineau,
Anatole de Bodinat, Stanislas Perrin,
Pierre Estorges, Robin Goupil, Valentin Fruitier
et Thomas Gendronneau
Scénographie
et costume :
Alain Lagarde
Réalisation
des costumes :
Mina Ly
Lumière : Denis Koransky
Musique : Patrick Matteis et Thomas Gendronneau
   
  Production La Pépinière Théâtre

Période de tournée : Janvier – Février – Mars 2016


  Auteur : Victor Hugo
 

NOTE D’INTENTION

Marie Tudor, grande fresque historique ? Fresque humaine avant tout. Une écriture feuilletonesque absolument captivante. Un texte rassembleur et baroque où théâtre romantique, épique et lyrique se mêlent constamment jusqu’à l’outrance, jusqu’au saignement. Des styles qui se confrontent sans cesse : un mode d’écriture quasi opératique qui réunirait opéra seria et buffa. Un texte tout en contre points donc : Hugo parle de pouvoir mêler dans cette pièce « une émeute là et une causerie d’amour ici, mais dans la causerie d’amour il y aurait une leçon pour le peuple et dans l’émeute un cri pour le coeur ».
C’est absolument ces confrontations que je vais chercher à faire ressortir du texte : montrer les oppositions des sentiments, oser confronter l’extrême poésie du langage et la profonde cruauté de ce qu’il contient. Oser donc mélanger les styles et par là pouvoir détacher le spectacle d’une époque tout en gardant le style du drame historique. Marie Tudor est une tragédie moderne. Hugo manie parfaitement la forme feuilletonesque pour raconter son histoire. C’est une grande saga familiale, une sorte de « feu de l’amour » sous acides. Au coeur de ce feuilleton, cette question humaine : comment concilier la raison du coeur et la raison d’état ? Marie est promise au roi d’Espagne, la révolte gronde autour, le peuple crie déjà le nom d’Elisabeth, le danger ne cesse de grandir pour Marie. Elle devient peu à peu ce papillon pris dans les phares d’une voiture, la voiture c’est l’Angleterre toute entière. Marie pourrait aussi bien être une Marylin, une Romy ou une Lady Di. Ces destins de femmes adulées qui se sont données entièrement à l’amour et à la passion et qui se sont brûlées les ailes. Hugo dévie bien sûr du trajet de la vraie Marie qui était plus solitaire et apparemment moins passionnelle et engagée en amour. Il en fait une réelle héroïne romantique.

Philippe Calvario


VIDÉO
 
 
 

 

 
PRESSE
FigaroScope
L'OBS
Le Parisien




 
 
 
  Auteur
 
   
 

Victor HugoVictor Hugo


Victor-Marie Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, est un écrivain français, dramaturge, poète, homme politique, académicien et intellectuel engagé , considéré comme l’un des plus important écrivain romantique de langue française. Sa vie et son œuvre ont fait de lui un personnage emblématique que la 3ème république a honoré à sa mort le 22 mai 1885 par des funérailles nationales qui ont accompagné le transfert de sa dépouille au Panthéon le 31 mai 1885.

Le poète :
Victor Hugo occupe une très grande place dans l’histoire des lettres françaises. Il est à la fois poète lyrique avec des recueils comme « Odes et Ballades » (1826), « Les feuilles d’automne » (1832) ou encore « Les Contemplations » (1856), célèbres pour l’évocation de sa fille morte : Léopoldine. Il est aussi un poète engagé contre Napoléon III dans « Les Châtiments » (1853) ou poète épique avec « La Légende des Siècles (1859 et 1877).

Le romancier :
En tant que romancier, il connaît également un grand succès populaire avec « Notre Dame de Paris » (1831) ou encore avec « Les Misérables » (1862). Hugo établit une théorie du drame romantique qu’il développe dans sa préface de « Cromwell » en 1827 et qu’il illustre principalement avec « Hernani » en 1830 et avec « Ruy Blas » en 1838.

L’Auteur engagé et l’homme politique :
Son œuvre multiple comprend également des discours politiques à la Chambre des pairs, notamment sur la peine de mort, l’école ou l’Europe, des récits de voyages, (Le Rhin, 1842 ou Choses vues, posthumes, 1887 et 1890), et une correspondance abondante. Ses multiples prises de position le condamneront à l’exil durant vingt ans.

Un homme moderne et novateur :
V. Hugo a fortement contribué au renouvellement de la poésie et du théâtre ; il a été admiré par ses contemporains et l’est encore, mais il a été aussi contesté par certains auteurs modernes pour ses surabondances présentes dans ses textes. Il a aussi permis à de nombreuses générations de développer une réflexion sur l’engagement de l’écrivain dans la vie politique et sociale, grâce a ses multiples prises de position qui le condamneront à l’exil pendant les vingt ans de Second Empire.

   
 
  Mise en scène & sur scène
 
   
 
Philippe Calvario

Philippe Calvario

Philippe Calvario a suivi sa formation d’acteur au cours Florent, dans la classe de Valérie Nègre, Philippe Joiris et Isabelle Nanty. Il fonde en 1996 sa compagnie avec laquelle il produit et met en scène vingt et un spectacles de théâtre et d’opéra en treize ans.

Au Festival Universitaire de Nanterre, il met en scène Ma Solange, comment t’écrire mon désastre de Noëlle Renaude (1997) et Et maintenant le silence ? (1998/99). Son travail est ainsi remarqué par Jean-Pierre Vincent, directeur du Théâtre Nanterre-Amandiers qui lui propose de mettre en scène Cymbeline en 2000, spectacle qui se fera dans le cadre du Festival d’Automne à Paris.

Au Théâtre des Bouffes du Nord il met en scène La Mouette de Tchekhov (2000), qui se poursuivra avec Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès (2004) et Grand et Petit de Botho Strauss (2005).
En 2004, il met en scène son premier opéra, L’Amour des trois oranges de Prokofiev pour le Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence, le Théâtre national du Luxembourg et le Teatro Real de Madrid, tout juste avant la création mondiale d’Angels in America de Küchner, musique de Peter Etvös (avec Barbara Hendricks, Julia Migenes…) pour le Théâtre du Châtelet. Il a mis en scène en 2008 Belshazzar, un oratorio d’Handel à l’Opéra de Haale durant le Festival Handel.
Richard III de Shakespeare avec Philippe Torreton dans le rôle titre (2005) trouvera sa place dans la programmation du Théâtre des Amandiers de Nanterre où fut créée Electre de Sophocle avec, entre autres, Jane Birkin (2006).

En 2008-2009, il crée Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce au Théâtre National Drama de Ljubljana ainsi que Parasites de Marius von Mayenburg une nouvelle fois au théâtre des Amandiers de Nanterre.
En 2009 il crée Iphigénie en Tauride de Gluck au Staatsoper d’Hambourg avec un casting de renommée international (Toby Spence, Christopher Maltman, Krassimira Stoyanova).

En 2010, il commence une collaboration avec le Théâtre de l’Athénée-Louis Jouvet à Paris où il met en scène La Visite inopportune de Copi (avec notamment Michel Fau et Marianne James) ainsi qu’en 2012, Les Larmes amères de Petra von Kant de Fassbinder avec Maruschka Detmers dans le rôle titre.
Philippe Calvario a travaillé à plusieurs reprises aux côtés de Patrice Chéreau : il l’a assisté et joué dans les travaux d’élèves du conservatoire (Richard III et Henry VI), joué le rôle de Ian dans Intimacy et a été collaborateur artistique pour Phèdre montée à l’Odéon. Ils liront ensemble des textes d’Hervé Guibert dans Le Mausolée des Amants (2005) en tournée dans toute la France en passant par l’Odéon et l’Opéra Comique.

   
 
  Sur scène
 
   
 

Cristiana RéaliCristiana Réali

Cristiana Reali joue dans de nombreuses pièces de théâtre,

Théâtre
sous la direction notamment de Francis Huster :
Lorenzaccio d'Alfred de Musset (1989)
Putzi de Francis Huster (1991)
Suite royale d’après Crébillon fils et Denis Diderot (1992)
Le Misanthrope de Molière (1992)
Le Cid de Corneille (1993/94)
La guerre de Troie n'aura pas lieu de Jean Giraudoux (1994)
Faisons un rêve de Sacha Guitry (1995)

Sous la direction de Terry Hands :
Hamlet de Shakespeare (1994)

Bernard Murat :
La Puce à l'oreille de Georges Feydeau (1996) et
Duo pour un violon seul de Tom Kempinski Nomination au Molière de la comédienne (1999)

Jérôme Savary :
Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand (1997)

Patrice Kerbrat :
La Chatte sur un toit brûlant de Tennessee Williams (2000)

Didier Long :
Reste avec moi ce soir de Flavio de Souza (2002)

Alain Sachs :
La Locandiera de Carlo Goldoni - Nomination au Molière de la comédienne (2005)

John Malkovich :
Good Canary de Zach Helm - Nomination au Molière de la comédienne (2007)

Gildas Bourdet :
On purge bébé et Léonie est en avance (2010)

Daniel Benoin :
aux côtés de Michel Boujenah
Après tout si ça marche (Whatever Works) de Woody Allen.

Benoît Lavigne :
La rose tatouée de Tennessee Williams

Stéphane Hillel :
La société des loisirs de François Archambault

Au Cinéma
On a pu la voir dans L'Inconnu dans la maison de Georges Lautner (1992), Tout ça... pour ça ! de Claude Lelouch (1993), Une femme très très amoureuse d’Ariel Zeitoun (1996), Le Genre humain de Claude Lelouch (2004), Deux jours à tuer de Jean Becker (2007), Un homme et son chien de Francis Huster (2009), Les Turfistes (2012) de Fabien Oteniente.
Le grand méchant loup de Nicolas et Bruno aux côtés de Benoit Poelvoorde, Kad Mérad et Fred Testot
Qui c’est le plus fort ? (2014) de Charlotte de Turckheim

Cristiana Reali a tourné dans de nombreuses dramatiques pour la télévision, sous la direction, entre autres, de Jean-Louis Lorenzi :

La Tranchée des espoirs (2003)
Le Bal des célibataires (2005)
Chat bleu, chat noir (2006)
Épuration (2007)

Avec Jean-Claude Brialy :
La Dame aux camélias (1997)

Jean-Pierre Mocky :
Colère (2010)

Jean-Daniel Verhaeghe :
Chez Maupassant - Une partie de campagne (2011)
L'Amour en jeu de Jean-Marc Seban (2011)
Insoupçonnable de Benoît d'Aubert (2012)
Clash série en 6 épisodes de Pascal Lahmani (2013)
La Déesse aux cent bars de Sylvain Monod

 
 

   
Bouton haut de page  

(SIC) SCÈNE INDÉPENDANTE CONTEMPORAINE - 18 rue Jean-Baptiste Pigalle - 75009 PARIS
Tel : 01 42 66 32 42 - Fax : 01 40 15 90 80
Conception & réalisation Adragante : www.adragante.com