Image Pièces Fauteuils de théâtre
   
 
   
   
Affiche pièce Les Visages et les corps
SAISON 2016 - 2017
  Les visages et les corps
 
  Distribution
 
 
Auteur : Patrice Chéreau
Mise en scène : Philippe Calvario
Avec   : Philippe Calvario
Lumières : Bertrand Couderc
Musique : Mitja Vrhovnik Smrekar


Production Compagnie Saudade


  Auteur : Patrice Chéreau
 


NOTE D’INTENTION

Comédien et cinéaste, metteur en scène de théâtre et d’opéra, immense créateur, Patrice Chéreau a investi le Musée du Louvre en 2010. Grand invité des lieux, il a agencé les œuvres autour de ses thématiques essentielles, les corps, les visages, la lumière, les fantômes. Il a créé alors dans les salles du Musée puis au Théâtre de la Ville Rêve d’automne de Jon Fosse. Il a publié le beau livre de l’aventure au Louvre, Les Visages et les Corps, ensemble de documents, impressions, lettres, journal intime. Il livre là son intimité d’artiste, d’homme atteint, heurté par les doutes, les amours vacillantes, les désirs incandescents, la quête de la beauté ou le goût des ténèbres. Chemin de traverse, balisé par des spectres aimables ou redoutés, fait aussi de renoncements, d’amours décomposées, Les Visages et les Corps bâtit un labyrinthe de bribes intimes, de lettres aimantes, de fractures et de fractions de vie privée comme publique, où se reflètent à la fois le monde et les êtres aimés.
Patrice Chéreau rencontre Philippe Calvario au milieu des années quatre-vingt-dix. Un compagnonnage se dessine, comme entre le maître et l’élève. Le jeune homme a vingt ans, il est comédien, metteur en scène. Il jouera dans le film Intimité, il assistera Chéreau sur plusieurs projets, puis mettra en scène à son tour, au théâtre ou à l’opéra. Il créera L’Amour des trois oranges au Festival d’Aix-en-Provence, l’opéra Angels in America avec Julia Migénès et Barbara Hendricks au Châtelet, ou encore Médée-Kali de Laurent Gaudé avec Myriam Boyer au Rond-Point. Il dirigera les œuvres de Shakespeare, Sophocle, Marivaux, Fassbinder, Botho Strauss ou Copi. Seul en scène aujourd’hui, Philippe Calvario, quarante ans, choisit de lire des fragments du journal de Chéreau, pour raconter son maître et ami.

Pierre Notte



VIDÉO
 
 
 

 

 
  PRESSE
 
 
FigaroBlog
 
   
   




 
 
 
  AUTEUR
 
   
 

ChereauPatrice Chéreau


Né en 1944, Patrice Chéreau passe son enfance à Paris avec deux parents peintres qui lui transmettent très jeune le goût des arts.

Il commence sa carrière dans le théâtre, à seulement vingt- deux ans, en dirigeant le Théâtre de Sartrouville avant de travailler au Piccolo Teatro de Milan. En Italie, il monte plusieurs pièces : Neruda, Lulu de Wedekind, Marivaux, Dorst, mais aussi L'Italienne à Alger de Rossini, au Festival de Spolète. Codirecteur du TNP de Villeurbanne de 1972 à 1981 avec Roger Planchon, il aborde Marlowe, La Dispute de Marivaux, Lear de Bond, Wenzel et Peer Gynt d'Ibsen.

En 1982, Patrice Chéreau prend la direction du Théâtre des Amandiers à Nanterre avec Catherine Tasca. Il rencontre Bernard-Marie Koltès qu'il contribue à révéler en créant la plupart de ses pièces. Patrice Chéreau monte aussi Genet, Marivaux. Heiner Muller, Tchékhov et Shakespeore : Hamlet, au Festival d'Avignon en 1988. Sa dernière mise en scène est Phèdre de Racine avec Dominique Blanc à l'Odéon-Théâtre de l'Europe puis en tournée à la Ruhr Triennale et au Festival de Vienne en Autriche.

Patrice Chéreau débute la mise en scène d'Opéra avec Les Contes d'Hoffmann d'Offenbach à l'Opéra de Paris ( 1974). Avec Pierre Boulez, il monte la Tétralogie de Wagner au Festival de Bayreuth (1976), puis la version intégrale de Lulu de Berg à l'Opéra de Paris (1979). Il monte également Lucio Silla de Mozart, puis, après son départ des Amandiers en 1990, Wozzeck au Théâtre du Châtelet en 1 992 et Don Giovanni à Salzbourg en 1994.
Au Festival d'Aix-en-Provence, en 2005, il revient à la mise en scène d'opéra avec Cosi fan tutte de Mozart, puis en 2007 avec De la Maison des morts de Leos Janâcek, livret du compositeur d'après Souvenirs de la maison des morts de Dostoïevski dirigé par Pierre Boulez.

Au cinéma, Patrice Chéreau réalise La chair de l'orchidée (1975), avec Charlotte Rampling, Judith Therpauve (1978) , avec Simone Signoret, L'homme blessé (1983), avec Jean-Hugues Anglade et Vittorio Mezzogiorno, Hôtel de France (1987), Le Temps et la Chambre (1992). La Reine Margot avec Isabelle Adjani remporte le prix du jury au Festival de Cannes de 1994, puis cinq césars.

Par la suite, ses films se font plus personnels. Ceux gui m'aiment prendront le train reconduit le cinéaste à Cannes en 1998, et Intimacy, tourné en anglais à Londres remporte l'Ours d'or au Festival de Berlin de 2001. Les deux films ont choqué par leur réalisme et leur crudité, mais aussi marqué par leur force et leur mise en scène subtile. Avec Son frère, Ours d'argent à Berlin, Patrice Chéreau continue sur cette lancée et se concentre sur une histoire plus intime, comme dans Intimacy, celle d'une agonie choisie, par un homme qui se découvre incapable de supporter la peur que lui inflige sa maladie. Son dernier film, Gabrielle, est sorti en septembre 2005.

   
 
  Mise en scène & sur scène
 
   
 

Philippe CalvarioPhilippe Calvario

Parcours artistique de Philippe Calvario

Philippe Calvario a suivi sa formation d’acteur au cours Florent, dans la classe de Valérie Nègre, Philippe Joiris et Isabelle Nanty.
Il fonde en 1996 sa compagnie avec laquelle il a produit et mis en scène près de trente spectacles de théâtre et d’opéra.

LES DÉBUTS : Au Festival Universitaire de Nanterre, il met en scène Ma solange, comment t’écrire mon désastre de Noëlle Renaude (1997), et Et maintenant le silence ? (1998/99). Ces deux créations seront reprises l’une au théâtre du Ranelagh, l’autre au théâtre de la Bastille.

NANTERRE-AMANDIERS : Son travail est ainsi remarqué par Jean-Pierre Vincent, directeur du théâtre Nanterre-Amandiers qui lui propose de mettre en scène Cymbeline en 2000, spectacle qui se fera dans le cadre du Festival d’Automne à Paris.
Au théâtre des Bouffes du Nord débute une collaboration avec La Mouette de Tchekhov (2000), qui se poursuivra avec Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès (2004) et Grand et petit de Botho Strauss (2005).

L’OPÉRA : En 2004, il met en scène son premier opéra, L’Amour des trois oranges de Prokofiev pour le Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence, le Théâtre national du Luxembourg et le Teatro Real de Madrid, tout juste avant la création mondiale d’Angels in America de Küchner, musique de Peter Etvös (avec Barbara Hendricks, Julia Migenes …) pour le Théâtre du Châtelet. Il a mis en scène en 2008 Belshazzar, un oratorio d’Haendel à l’Opéra de Haale durant le Festival Handel.
En 2009 il crée Iphigénie en Tauride de Gluck au Staatsoper d’Hambourg avec un casting de renommée internationale (Toby Spence, Christopher Maltman, Krassimira Stoyanova)
Il a également mis en scène deux concerts pour Julia MIGÉNÈS (alter ego et les lieder de Franz Schubert), ainsi qu’une revue au casino de Paris avec Dita Von Teese.
Richard III de Shakespeare avec Philippe Torreton dans le rôle titre (2005) trouvera sa place dans la programmation du Théâtre des Amandiers de Nanterre où sera créé Electre de Sophocle avec, entre autres, Jane Birkin (2006).

INTERNATIONAL :
En 2008-2009 il crée Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce au théâtre National Drama de Ljubljana ainsi que Parasites de Marius Von Mayenburg une nouvelle fois au théâtre des Amandiers de Nanterre.

ATHÉNÉE-THÉÂTRE LOUIS JOUVET :
En 2010, il commence une collaboration avec le théâtre de l’Athénée-Louis Jouvet à Paris où il met en scène La Visite Inopportune de Copi (avec notamment Michel Fau et Marianne James) ainsi qu’en 2012, Les Larmes Amères De Petra Von Kant de Fassbinder avec Maruschka Detmers dans le rôle titre.

LA FORMATION : Il organise très souvent des stages de formations pour acteurs professionnels en partenariat avec l’AFDAS. Il a mis en scène au CNSAD (conservatoire supérieur d’art dramatique ) un atelier d’élèves autour de Sarah Kane et Copi.

LA PÉPINIÈRE : En 2015, il met en scène Marie Tudor au Théâtre de la Pépinière avec 12 acteurs dont Cristiana Reali dans le rôle titre. La même saison, il reprend dans le même théâtre Le Jeu De L’amour Et Du Hasard crée en 2009.

Toutes les pièces ont été représentées entre trente et deux cent fois en Ile de France, en Province et en Europe.
Philippe Calvario a été le conseiller artistique de Patrice Chéreau pour Phèdre de Racine. Ils sélectionneront et liront ensemble des textes d’Hervé Guibert dans Le Mausolée des Amants (2005) en tournée dans toute la France en passant par l’Odéon, Théâtre de l’Europe et l’Opéra Comique.

LE CINÉMA : Philippe Calvario se dirige doucement vers le cinéma, il devrait réaliser son premier long métrage prochainement…

   
 

   
Bouton haut de page  

(SIC) SCÈNE INDÉPENDANTE CONTEMPORAINE - 3 rue Cunin-Gridaine - 75003 PARIS
Tel : 01 42 66 32 42
Conception & réalisation Adragante : www.adragante.com