Image Pièces Fauteuils de théâtre
   
 
   
   
Affiche pièce Virginia Woolf
SAISON 2016 - 2017
  QUI A PEUR DE VIRGINIA WOOLF ?
 
  Distribution Parisienne
 
 
Auteur :
Edward Albee
Mise en scène : Alain Françon
Avec : Dominique Valadié Wladimir Yordanoff Julia Faure Pierre-François Garel
   
Décor : Jacques Gabel
   
Lumière : Joël Hourbeigt
   
Costumes : Patrice Cauchetier
   
  Production Théâtre de l’œuvre et Laura Pels

Période de tournée : Avril – Mai – Juin 2017


  Auteur : Edward Albee
 

NOTE D’INTENTION
Une pièce américaine Edward Albee, qui a grandi en tant qu’auteur dramatique dans l’écoute du théâtre européen des années 1950 qui renouvelait les formes (Beckett, Genet, Ionesco, Brecht…), considère avoir écrit Qui a peur de Virginia Woolf ? dans un style « naturaliste ». Ce naturalisme, qu’il entend comme reproduction d’une (ou ressemblance avec une) réalité aisément identifiable, ne relève pas de l’évidence sous sa plume, il s’agit d’un geste particulier, et, pour ainsi dire, concerté.
Et précisément, un tel naturalisme, qu’Albee tient un peu à distance, ne fait pas tout à fait le sol de cette pièce, il n’en constitue pas l’évidence scénique. On peut pour le comprendre faire un détour par cette remarque du critique John M. Clum, qui écrit que dans Qui a peur de Virginia Woolf ?
l’accent est mis davantage sur la performance que sur l’expérience réelle. Pensons par exemple à la conduite de Nick, épaulé par son épouse Honey, qui se lit en bonne part à travers son souci de réaliser un objectif, faire avancer sa carrière en obtenant les faveurs de Martha, fille du président de l’Université ; pensons également au fils imaginaire de George et Martha, qui est en quelque sorte « performé », produit par leur jeu de langage, il n’existe qu’en tant que parlé par le couple – il est un effet de la parole (ce qui ne veut pas dire, bien sûr, que sa réalité n’est que verbale). Plus largement, tout au long de la pièce, les échanges entre George et Martha fonctionnent en bonne part comme un combat de boxe, où chacun essaie de prendre le dessus, verbalement, sur l’autre – ce qu’indique d’ailleurs la catégorie du « jeu », souvent mobilisée, jeu qui tourne la plupart du temps au (jeu de) massacre. La parole et les conduites, dans la pièce, ne sont peut-être pas d’abord les traces ou symptômes d’expériences réelles, mais tendues vers des effets qu’elles cherchent à produire.
On pourrait ainsi dire que ce fonctionnement de la parole témoigne de la pensée américaine de la performance au sens large – coïncidence historique, la publication de How to do things with words ? (traduit sous le titre Quand dire c’est faire) de John Austin est de 1962, comme Qui a peur de Virginia Woolf ?. Austin focalise son attention sur la manière dont la parole fonctionne à la lumière de la performance : il s’intéresse à la parole comme productrice d’effets, dans l’élément de l’action présente, plutôt que comme simplement descriptive ou re-présentative d’une réalité non verbale préexistante, et en ce sens « seconde », témoignant d’une expérience passée.
La théâtralité de la pièce répond à celle de cette parole, plus active que référentielle, élément de l’interaction présente avant d’être l’outil de représentation d’une fiction. Elle ne se déploie donc pas sur le sol d’un univers fictionnel établi, depuis le monde imaginaire qui serait celui où évoluent les deux couples – selon la formule « naturaliste » de l’apparition théâtrale –, mais dans le présent de l’interaction avançant pas à pas, hors-sol pour ainsi dire, ou créant son sol au fur et à mesure. C’est dans cette dynamique que s’ouvre, sur un plateau vidé qui fait la place première au jeu (performance dirait l’anglais) des acteurs, ce Qui a peur de Virginia Woolf ?, présentant un réel accru, plus dépouillé et plus proche du présent brut, immanent, ou encore littéral, de la scène.

Nicolas Doutey



VIDÉO À VENIR
 
 
 

 

  PRESSE À VENIR
 
 
Le Monde
 
Les Echos
 
 
   




 
 
 
  Auteur
 
   
 

Edward Albee

Né à Washington le 12 mars 1928, Edward Albee est adopté à sa naissance par un couple fortuné. Son grand-père dirigeant des théâtres de vaudeville, il se familiarise très jeune avec le monde du théâtre. Il fréquente des écoles pour aristocrates, dont il est renvoyé à plusieurs reprises. A l’âge de vingt ans, il interrompt ses études et quitte sa famille. Après diverses tentatives dans le domaine du roman et de la poésie, il écrit une pièce en un acte, Zoo Story (1958) qui sera refusée à New York, mais jouée pour la première fois à Berlin en 1957. Viennent ensuite La Mort de Bessie Smith (The Death of Bessie Smith, 1959), Tas de sable (The Sandbox, 1959), Le Rêve américain (The American Dream, 1962) et surtout Qui a peur de Virginia Woolf ? (Who’s afraid of Virginia Woolf ?,1963) jouée durant quinze mois à Broadway et qui lui apportera une notoriété internationale. Edward Albee est aujourd’hui l’auteur de plus d’une vingtaine de pièces, la plupart empreinte d’un regard acerbe sur « l’American Life ». Il a été récompensé par de nombreux prix prestigieux dont trois Prix Pulitzer et trois Tony Awards. L’ensemble de son œuvre a été consacré lors de cérémonies d’hommages officielles pour son impact sur la dramaturgie américaine. A la fois professeur, metteur en scène et conférencier, il a enseigné à l’Université de Houston de 1989 à 2003.

   
 
  Mise en scène
 
 


Alain FrançonAlain Françon



Licence et maîtrise d'histoire de l'Art - Faculté des Lettres de Lyon.

Au Théâtre Eclaté, collectif créé à Annecy en 1971 Alain Françon a monté entre autres Marivaux et Sade, Ibsen et Strindberg, O'Neill (Long voyage vers la nuit, dont il a monté à la Comédie Française une nouvelle version traduite par Françoise Morvan : Le Long voyage du jour à la nuit), Horváth et Brecht.
Il a créé de nombreux auteurs contemporains, de Michel Vinaver (Les Travaux et les jours, Les Voisins) à Enzo Cormann (Noises, Palais Mascotte) et Marie Redonnet (Tir et Lir, qui a été présenté à la Colline en 1988, Mobie Diq).
Il a également adapté pour la scène des textes d'Herculine Barbin (Mes souvenirs) et de William Faulkner (Je songe au vieux soleil).

En 1989, Alain Françon prend la direction du Centre dramatique national de Lyon - Théâtre du Huitième.
Il y monte notamment La Dame de chez Maxim, Hedda Gabler, Britannicus.
De 1992 à 1996, il est directeur du Centre dramatique national de Savoie (Annecy-Chambéry), où il met en scène La Remise de Roger Planchon (1993), La Compagnie des hommes (1992) et Pièces de guerre (1994) d'Edward Bond, Celle-là (1995) de Daniel Danis et La Mouette de Tchékhov (1995).
Pour le cinquantième Festival d'Avignon, Alain Françon présente dans la Cour d'Honneur Edouard II de Marlowe, qui a été repris au Théâtre national de l'Odéon.
Le 12 novembre 1996 il a été nommé Directeur du Théâtre national de la Colline.

   
 
  SUR scène
 
   
 

Dominique VALADIÉ

Dominique VALADIÉ


FORMATION

Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris - Professeurs : Marcel BLUWAL, Antoine VITEZ, Pierre DEBAUCHE

1984 - Prix de la Critique
1985 - Prix Gérard Philippe - Grand Prix de la ville de Paris
1991 - Molière de la meilleure actrice pour LA DAME DE CHEZ MAXIME'S
1993 - Professeur au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris
1995 - Nomination pour le Molière de la Meilleure actrice

CINÉMA

2012
2008
2006
2002
2001
  UN JOUR MES PRINCES VIENDRONT - réal : Agnès JAOUI
UN CHAT UN CHAT
- réal : Sophie FILLIERES
EN VISITE - réal : Vincent DIETSCHY
ELLE EST DES NOTRES
- réal : Siegrid ALNOY
UN MOMENT DE BONHEUR - réal : Antoine SANTAN
A LE LOUP DE LA COTE OUEST - réal : Hugo SANTIAGO
1995
1994
1991
1987
  MON HOMME - réal : Bertrand BLIER LA FILLE SEULE - réal : Benoit JACQUOT
PULLMAN PARADIS - réal : Michel ROZIER
JUSTE AVANT L'ORAGE - réal : Bruno HERBULOT
EMBRASSE-MOI - réal : Michèle ROSIER
CINQ LECONS D'ANTOINE VITEZ - réal : Maria KOLEVA
L'OURS LEGITIME DEFENSE - réal : Serge LEROY
2001-02
  LADIES NIGHT Msc. : J.P DRAVEL et O. MACE Théâtre Rive Gauche Molière de la meilleure pièce comique
1997

  DU RIFFOIN DANS LES LABOURS Msc. : Christian DOB Théâtre de Clermont Ferrand Comédie Gallien à Bordeaux
1997-98
  UNE NUIT AVEC SACHA GUITRY Msc. : C.LUTHRINGER et Jacques DECOMBE Mélo d'Amélie Théâtre Rives Gauche Théâtre Grévin Tournée
1995
1994
1990
  L'AUTEUR - De Vincent RAVALES - Msc. : C.CASANOVA Théâtre de Tourtour
LES SINCERES - De MARIVAUX - Msc. : C.CASANOVA Théâtre "La Balle au Bond"
ONCLE VANIA - De TCHEKHOV - Msc. : Catherine BRIEUX Théâtre des Cinqs Diamants Théâtre d'Auxerre

TÉLÉVISION

2014
2013
2010
2005

  LE PORT DE L'OUBLI - réal : Bruno GANTILLON
MAFIOSA
(saison 5) - réal : Pierre LECCIA
A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU - réal : Nina COMPANEEZ
LE CRI
- réal : Hervé BASLE
AU CREPUSCULE DES TEMPS - réal : Sarah LEVY
2002
1988

  JEAN MOULIN - réal : Pierre AKNINE
LE SOULIER DE SATIN
LE JOURNAL DE LA REVOLUTION - réal : Hervé BASLE
1981
  L'ETOUFFE GRAND-MERE - réal : J.P. BASTID
EOLE EPIFANIO - réal : Antoine GALLIEN
1978

  LULU - réal : Marcel BLUWAL
LE MARIAGE DE FIGARO - réal : Pierre BADEL
LE MISANTHROPE - réal : Marcel BLUWAL
LES POSSEDES DE LOUDUN - réal : Gérard VERGES
MESSIEURS LES JURES : L'AFFAIRE SERVOZ - réal : André MICHEL

COURT MÉTRAGE

2014

  BIJOU DE FAMILLE - réal : Emmanuel POULAIN-ARNAUD

THÉÂTRE

2015
2013
2012

  TOUJOURS LA TEMPETE - de Peter HANDKE - mes : Alain FRANCON - THEATRE DE L'ODEON
SOLNESS LE CONSTRUCTEUR - de Henrik IBSEN - mes : Alain FRANCON - Théâtre de la Colline
PORTRAITS DE FEMMES - mes : Caroline MARCADE - THEATRE DE L'OUEST PARISIEN
CHRONIQUES DE LA HAINE ORDINAIRE - mes : Michel DIDYM - LE HAVRE - AIX EN PROVENCE
2011-12


  CHRONIQUES DE LA HAINE ORDINAIRE - mes : Michel DIDYM - THEATRE DE LA PEPINIERE à Paris - THEATRE DE LA MANUFACTURE A NANCY
1783 LA REVOLUTION DES NUAGES - de Thimotée de Fombelle - mes : Agnès BOURY
QUARTETT - de Heiner Muller - mes : Hans Peter CLOOS - Théâtre de l'Athénée IVANOV - mes : Alain FRANCON
LE PETIT EYOLF - mes : Alain FRANCON
IPHIGENIE HOTEL - de Michel Vinaver - mes : Antoine VITEZ
GEORGES DANDIN - de Molière - mes : Daniel BENOIN
BLANCHE ALICATA - de Dominique Valadié et Jérome Deschamps - mes : D. VALADIE, J.DESCHAMPS
L'ECOLE DES FEMMES, TARTUFFE,DON JUAN et le MISANTHROPE - de Tétralogie Moliéresque - mes : Antoine VITEZ
LE MARIAGE DE FIGARO - de Beaumarchais - mes : F. PETIT
BERENICE - de Jean Racine - mes : Antoine VITEZ
TRENTE MILLIONS DE GLADIATOR - de Eugène Labiche - mes : J. WEBER
SOUS LE LUSTRE, de Dominique Valadié et Elisabeth Catroux - mes : D. VALADIE, E. CATROUX, C. CHONICK
DIDEROT A ST PETERSBOURG - mes : Ch. COLIN
LA PEAU DURE - mes : Ch. COLIN
LA MOUETTE - de Tchekov - mes : Antoine VITEZ LE HERON - mes : Antoine VITEZ NOISES, de Enzo Cormann - mes : Alain FRANCON
LE HERON - mes : Antoine VITEZ
NOISES - de Enzo Cormann - mes : Alain FRANCON
1987
1988
1990-91
1992
1993
  HEDDA GABLER - de Henrik Ibsen - mes : Alain FRANCON
LE SOULIER DE SATIN - de Paul Claude - mes : Antoine VITEZ
LA DAME DE CHEZ MAXIM'S - de Feydeau - mes : Alain FRANCON
LE SILENCE DE MOLIERE - mes : Jacques NICHET
LA REMISE - mes : Alain FRANCON
LES ESTIVANTS - mes : Lluis PASQUAL 1994
1994
1996

  DEUX ESPIONS CELIBATAIRES - mes : Bruno BAYEN
LA MOUETTE - mes : Alain FRANCON
EDOUARD II - mes : Alain FRANCON
   
 



Wladimir YORDANOFF

Wladimir YORDANOFF

THÉÂTRE

2016
2015
2013
  QUI A PEUR DE VIRGINIA WOOLF ? (De Edward ALBEE) - Par A lain FRANCON Théâtre de l'Oeuvre
TOUJOURS LA TEMPETE (De Peter HANDKE) - Par Alain FRANÇON Théâtre de l'Odéon, Tournée
SOLNESS LE CONSTRUCTEUR (Ibsen) - Alain FRANÇON Comédie de Reims, Théâtre des Treize Vents, Théâtre National de la Colline
2011-12
  MADEMOISELLE JULIE & CRÉANCIERS (August STRINBERG) - Christian SCHIARETTI Théâtre de la Colline - Paris / TNP Villeurbanne
2006/08
  CORIOLAN (William Shakespeare) - Christian SCHIARETTI Création au TNP Villeurbanne Reprise au Théâtre Nanterre Amandiers
2003-04
  L'OPERA DE QUAT'SOUS (Bertolt Brecht) - Christian SCHIARETTI Création au TNP Villeurbanne - Théâtre de la Colline
2002
2001-02
1998/99
1997
1994/96
  LES VOISINS (Michel Vinaver) - Alain FRANCON Théâtre de la Colline
MÈRE COURAGE ET SES ENFANTS (Bertolt Brecht) - Christian SCHIARETTI
LES HUISSIERS (Michel Vinaver) - Alain FRANCON Théâtre de la Colline
SOUVENIR AVEC PISCINE (Terrence Mac NALLY) - Bernard MURAT Théâtre de L'Atelier
UN AIR DE FAMILLE (Agnès JAOUI et Jean-Pierre BACRI) - Stephan MELDEGG Création au Théâtre de la Renaissance - Reprise au Théâtre de la Renaissance et tournée
1992
  LA COMPAGNIE DES HOMMES (Edward Bond) - Alain FRANCON Théâtre de la Ville Paris - Tournée en France
1991
  BRITANNICUS (Racine) - Alain FRANCON Narcisse Théâtre du Huitième Lyon - Grande Halle de La Villette
1988/89
  HAMLET (Shakespeare) - Patrice CHEREAU le Spectre - le Roi Avignon - TNP Villeurbanne - Nanterre - Tournée internationale
1988
1986
  HECUBE (Eurypide) - Bernard SOBEL
MAISON DE POUPEE - Claude SANTELLI Ibsen Théâtre d'Aubervilliers
VENISE SAUVEE - André ENGEL Le Havre - Avignon L'AVARE (Molière) - Roger PLANCHON TNP Villeurbanne - Théâtre Mogador
1985
1983/84
1982
1982
  LE MISANTHROPE (Molière) - André ENGEL Maison des Arts de Créteil
UNE LUNE POUR LES DESHERITES (Eugène O'NEIL) - Laurence FEVRIER Maison des Arts de Créteil
LA FAUSSE SUIVANTE (Marivaux) - Jean-Michel RABEUX Lelio
JE REVE MAIS PEUT ETRE QUE NON (Pirandello) - Laurence FEVRIER
UN BALCON SUR LES ANDES - Jean Louis THAMIN Théâtre de l'Odéon
1971/1981
  TROILUS ET CRESSIDA (Shakespeare) - Stuart SEIDE
DOMMAGE QU'ELLE SOIT UNE PUTAIN ( Ford) - Stuart SEIDE
MESURE POUR MESURE (Shakespeare) - Stuart SEIDE
MOBY DICK (Melville) - Stuart SEIDE
LA VIE EST UN SONGE (Calderon) - Stuart SEIDE
LE SONGE D'UNE NUIT D'ÉTÉ ( Shakespeare) - Stuart SEIDE
ANDROMAQUE ( Racine) - Stuart SEIDE
LE MAL DU PAYS (Jacques Pierre Amette) - Stuart SEIDE


TÉLÉVISION

2013
2011
  UN PETIT BOUT DE FRANCE - Bruno LEJEAN
MERLIN - Stéphane KAPPES
BIENVENUE AUX EDELWEISS - Philippe PROTEAU
2010
  À DIX MINUTES DE NULLE PART - Arnaud MERCADIER
BIENVENUE AUX EDELWEISS - Stéphane Kappès
2009
2008
  UNITÉ SPÉCIALE 1924
SAUVONS LES APPARENCES - Nicole BORGEAT
TICKET GAGNANT - Julien WEILL
LE MALADE IMAGINAIRE - Christian DE CHALONGE
2007
  LES FRILEUX - Jacques FANSTEN
PAUL ET SES FEMMES - Elisabeth RAPPENEAU
LES PRÉDATEURS - Lucas BELVAUX
2006
  EN MARGE DES JOURS - Emmanuel FINKIEL
LES ZYGS - Jacques FANSTEN
2005
2004
2003
  FEMMES DE LOI - Episode : "Un criminel sans nom" - Denis AMAR
UNE VIE - Elizabeth RAPPENEAU
COLETTE, UNE FEMME LIBRE - Nadine TRINTIGNANT
LA FONTE DES NEIGES - Laurent JAOUI
2002
1997
1996
1993
1991
1989
1988
  LA COMPAGNIE DES HOMMES - Arnaud DESPLECHIN
LA CLÉ DES CHAMPS - Charles NEMES
MARS OU LA TERRE - Bertrand ARTHUYS
LES MAITRES DU PAIN - Hervé BASLE
COMME PAR HASARD - Maurice DUGOWSON
VINCENT ET THEO - Robert ALTMAN L'EPOUVANTAIL, série Patricia Highsmith - Maroun BAGDADI
TOI SI JE VOULAIS, série Sueurs Froides - Patrice LECONTE MARAT, série Les Jupons de la Révolution - Maroun BAGDADI
1988/89
  HAMLET (Shakespeare) - Patrice CHEREAU le Spectre - le Roi Avignon - TNP Villeurbanne - Nanterre - Tournée internationale
1988
1986
  HECUBE (Eurypide) - Bernard SOBEL
MAISON DE POUPEE - Claude SANTELLI Ibsen Théâtre d'Aubervilliers
VENISE SAUVEE - André ENGEL Le Havre - Avignon L'AVARE (Molière) - Roger PLANCHON TNP Villeurbanne - Théâtre Mogador
1985
1983/84
1982
1982
  LE MISANTHROPE (Molière) - André ENGEL Maison des Arts de Créteil
UNE LUNE POUR LES DESHERITES (Eugène O'NEIL) - Laurence FEVRIER Maison des Arts de Créteil
LA FAUSSE SUIVANTE (Marivaux) - Jean-Michel RABEUX Lelio
JE REVE MAIS PEUT ETRE QUE NON (Pirandello) - Laurence FEVRIER
UN BALCON SUR LES ANDES - Jean Louis THAMIN Théâtre de l'Odéon
1971/1981
  TROILUS ET CRESSIDA (Shakespeare) - Stuart SEIDE
DOMMAGE QU'ELLE SOIT UNE PUTAIN ( Ford) - Stuart SEIDE
MESURE POUR MESURE (Shakespeare) - Stuart SEIDE
MOBY DICK (Melville) - Stuart SEIDE
LA VIE EST UN SONGE (Calderon) - Stuart SEIDE
LE SONGE D'UNE NUIT D'ÉTÉ ( Shakespeare) - Stuart SEIDE
ANDROMAQUE ( Racine) - Stuart SEIDE
LE MAL DU PAYS (Jacques Pierre Amette) - Stuart SEIDE

CINÉMA

2015
2013
2012
2011
2010
2009
2008


  BOOMERANG - François FAVRAT
AMITIÉS SINCÈRES - François PRÉVÔT-LEYGONIE et Stéphan ARCHINARD
PAULINE DETECTIVE - Marc FITOUSSI
POLISSE - MAÏWENN
PRÉSUMÉ COUPABLE - Vincent GARENQ
UNE PETITE ZONE DE TURBULENCES - Alfred LOT
L'ELEGANCE DU HERISSON - Mona ACHACHE
L'EMPREINTE DE L'ANGE - Safy NEBBOU
ENFIN VEUVE - Isabelle MERGAULT
2006
2005
  MON COLONEL - Laurent HERBIET
SEMPRE VIVU ! - Robin RENUCCI
PRETE-MOI TA MAIN - Eric LARTIGAU
ESSAYE MOI - Pierre François MARTIN-LAVAL
JE VOUS TROUVE TRÈS BEAU - Isabelle MERGAULT
2004
2003
2002
  TU VAS RIRE MAIS JE TE QUITTE - Philippe HAREL
NATHALIE - Anne FONTAINE
LA COMPAGNIE DES HOMMES - Arnaud DESPLECHIN
3 ZÉROS - Fabien ONTENIENTE
MILLE MILLIÈME - Rémi WATERHOUSE 2001 L'AUBERGE ESPAGNOLE - Cédric KLAPISCH
1999
1996

  LE GOUT DES AUTRES - Agnès JAOUI
UN AIR DE FAMILLE - Cédric KLAPISCH Prix spécial du jury et prix du public au Festival de Montréal (1996)
1992
1990
1989
1987
1986
1984
  CIBLE EMOUVANTE - Pierre SALVADORI
BLANVAL - Michel MEES
HIVER 54 - Denis AMAR VINCENT ET THEO - Robert ALTMAN
LES POSSEDES - Andrzej WAJDA NATALIA - Bernard COHN
LA FEMME SECRETE - Sébastien GRAAL
L'AMOUR BRAQUE - Andrzej ZULAWSKI
CONTES CLANDESTINS - Dominique CREVEQUEUR
HELLER WAHN - Margarethe VON TROTTA
DANTON - Andrzej WAJDA Auteur / Mise en scène
DROIT DE RETOUR - Editions STOCK Distribution : Anne ALVARO, Jean-Marc BORY, Jean-Pierre DARROUSSIN, Daniel MARTIN, Christiane MILLET, Sophie RODRIGUES Création Septembre 2000 au Théâtre Hébertôt
LA PART DU LION
 

   
Bouton haut de page  

(SIC) SCÈNE INDÉPENDANTE CONTEMPORAINE - 3 rue Cunin-Gridaine - 75003 PARIS
Tel : 01 42 66 32 42
Conception & réalisation Adragante : www.adragante.com