Image Pièces Fauteuils de théâtre
   
 
   
   
Affiche-Hepburn
SAISON 2017 - 2018
  LE SOURIRE d’AUDREY HEPBURN
 
  Distribution Parisienne
 
 
Auteur :
D’après Un instant de grâce de Clémence Bouloque (éditions Flammarion)
Mise en scène : Jérôme Kircher
Avec : Isabelle CARRÉ
Décors et costumes : Edouard Laug
Lumières : Franck Thévenon
   
  Production : Théâtre de l’Oeuvre

Période de tournée : Novembre et Décembre 2017


  D’après Un instant de grâce deClémence Bouloque (éditions Flammarion)
 

NOTE D’INTENTION

J'aime les gens qui ont un mystère, chez qui, derrière l'élégance et le sourire, se cache un secret, une fêlure. Comme tous les acteurs j'aime parfois essayer de deviner la nature de ce secret chez les gens. Clémence Boulouque dévoile celui d'Audrey Hepburn, dans une écriture magnifique et pudique. Et j'aime Isabelle Carré, qui doit en cacher de beaux, des secrets, pour parvenir à rendre si bien nos émotions. Et celles d'une femme qui raconte-se raconte?- les plus intimes de ses sensations, avec ce devoir de joie dont Audrey parle, qu'elle revendique. Pour comprendre et pardonner.

Jérôme Kircher, metteur en scène


VIDÉO À VENIR
 
 

 

PRESSE À VENIR
 




 
 
 
  AUEUR
 
   
 

CLEMENCE BOULOQUECLEMENCE BOULOQUE

Clémence Boulouque est née en 1977. Son premier livre, Mort d'un silence (Gallimard, 2003) a reçu le Prix Fénéon et été adapté par William Karel sous le titre La Fille du Juge (nomination au César, meilleur documentaire 2005).
Ont notamment suivi Chasse à courre (2005), Au Pays des macarons (2005), Nuit ouverte (2007), Je n'emporte rien du monde (2013) ainsi que des entretiens avec Amos Oz, Denise Epstein et plus récemment le talmudiste Daniel Boyarin.

Diplômée de Sciences Po, de l'ESSEC et d'un DEA de littérature comparée, CB a fait un Master de Relation internationales à Columbia University à New York en 2001-2002. Critique littéraire jusqu'en 2008 pour France Culture, Le Figaro et Transfuge, elle est aujourd'hui titulaire d'un double doctorat en Histoire et Etudes Juive et est professeur à Columbia..


 
 
  MISE EN scène
 
   
 

JEROME KIRCHERJEROME KIRCHER

Il suit les classes de Michel Bouquet, Gérard Desarthe et Bernard Dort au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique.
Il joue notamment sous la direction de Patrice Chéreau HAMLET de Shakespeare, Gilberte Tsaï CONVERSATIONS ENTRE 11 HEURES ET MINUIT d’Honoré de Balzac, Joël Jouanneau L’IDIOT de Fiodor Dostoïevski, Michel Cerda LA NUIT BLEUE AU CŒUR DE L’OUEST de James Stock, LA DOUBLE INCONSTANCE de Marivaux, Charles Tordjman TONKIN ALGER d’Eugène Durif, LA NUIT DES ROIS de Shakespeare ADAM ET EVE et LE MEDIUM MENTETTI de Mikhaïl Boulgakov, Anne Torrès L’EXERCICE DE LA BATAILLE, THE PITCHFORK DISNEY de Philip Ridley, LE PRINCE de Machiavel, Jean-Pierre Vincent LE JEUDE L’AMOUR ET DU HASARD de Marivaux, LORENZACCIO d’Alfred de Musset, Philippe Calvario LA MOUETTE d’Anton Tchekhov, Laurence Mayor ANGE DES PEUPLIERS de Jean-Pierre Milovanov, Irina Brook RESONANCES de Katherine Burger, André Engel LEONE ET LENA de Georg Büchner, LE JUGEMENT DERNIER d’Ödon von Horvath, LE ROI LEAR de Shakespeare, LA PETITE CATHERINE DE HEILBRONN d’Henrich Von Kleist, LA DOUBLE MORT DE L’HORLOGER d’après Ödon von Horvath, Denis Podalydès LE MENTAL DE L’EQUIPE, Alain Françon LA CERISAIE d’Anton Tchekhov, Jacques Osinski SLADECK d’Ödon von Orvath, LE MOCHE de Marius von Mayenburg, Nicolas Bedos PROMENADE DE SANTE, Didier Long LA PARISIENNE d’Henry Becque, Christian Schiaretti RUY BLAS de Victor Hugo, Luc Bondy LE RETOUR d’Harold Pinter, Oriza Hirata LA METAMORPHOSE de Franz Kafka, Patrick Pineau CONVERSATION SUR LA MONTAGNE d’Eugène Durif, LES BARBARES de Maxime Gorki et récemment LE MONDE D’HIER de Stefan Zweig.
Jérôme Kircher a mis en scène BERTHE TREPAT, MEDAILLE D’OR de Cortazar et en 2005 JE SAIS QU’IL EXISTE DES AMOURS RECIPROQUES (mais je ne prétends pas au luxe) de Romain Gary.

Au cinéma il a travaillé avec Christine Lipinska, Diane Kurys, Christophe Honoré, Jean Pierre Jeunet, François Ozon, Benoit Jacquot, Olivier Torrès, Cyril Mennegun, Éric Lartigau..
Il travaille également régulièrement pour la télévision.
Il a été nommé pour le Molière de la révélation théâtrale pour Résonances en 2000. Il a été nommé en 2006 pour le Molière du second rôle avec le Roi Lear en 2006 et celui du meilleur comédien en 2008 pour La Petite Catherine de Heilbronn.

   
 
  Sur scène
 
   
 

ISABELLE CARRÉISABELLE CARRÉ

Théâtre

1990 UNE NUIT DE CASANOVA - Françoise Petit, LA CERISAIE (Anton Tchekhov) Jacques Rosny - Théâtre de la Madeleine, 1992 L’ECOLE DES FEMMES (Molière)- Jean-Luc Boutté - Théâtre des Arts Hébertot, 1993 IL NE FAUT JURER DE RIEN (Alfred de Musset)- Jean-Pierre Vincent - Théâtre des Amandiers de Nanterre, ON NE BADINE PAS AVEC L’AMOUR (Alfred de Musset) - Jean-Pierre Vincent - Théâtre des Amandiers de Nanterre, LE MAL COURT (Audiberti)- Pierre Franck - Théâtre de l’Atelier, IL NE FAUT JURER DE RIEN (Alfred de Musset) - Jean-Claude Brialy Tournée, 1995 DOSTOIEVSKI VA A LA PLAGE (Marco Antonio de la PARRA )-Franck Hoffmann-Théâtre de la Colline, 1995 LE PERE HUMILIE (Paul Claudel ) – Marcel Maréchal - Théâtre du Rond-Point 1995 ARLOC (Serge Kribus) – Jorge Lavelli, 1996 SLAVES (Tony Kushner) - Jorge Lavelli, 1999 MADEMOISELLE ELSE (Arthur Schnitzler ) - Didier Long - Petit Théâtre de Paris, 2000 RÉSONANCES (Katherine Burger) – Irina Brook, 2001 OTHELLO (William Shakespeare) - Dominique Pitoiset, 2001 LEONCE ET LENA (Georg Büchner) - André Engel, 2002 HUGO A DEUX VOIX – Nicole Aubry, 2003 LA NUIT CHANTE (Jon Fosse) – Frédéric Bélier Garcia, 2004 L’HIVER SOUS LA TABLE – Zabou Breitman, 2006/2007 COMMENT DIRE – Nicole Aubry - Théâtre du Rond Point 2006/2008 BLANC (Emmanuelle Marie ) – Zabou Breitman - Théâtre de la Madeleine 2008 UN GARÇON IMPOSSIBLE (Petter S.Rosenlund) – Jean-Michel Ribes Théâtre du Rond-Point Tournée 2009 2010 UNE FEMME A BERLIN – Tatiana Vialle Théâtre du Rond Point 2012 PENSÉES SECRETES (David Lodge) – Christophe Lidon - Théâtre du Montparnasse 2015 DE L'INFLUENCE DES RAYONS GAMMA... (Paul ZIindel) – Isabelle Carré Théâtre de l'Atelier.

Cinéma

2016 UNE VIE AILLEURS – Olivier Peyron, COMMENT J’AI RENCONTRE MON PERE – Maxime Motte Depuis 1988, Isabelle Carré a travaillé notamment avec Coline Serreau ROMUALD ET JULIETTE, Jean-Loup Hubert LA REINE BLANCHE, Christian Vincent BEAU FIXE, QUATRE ETOILES, Jean-Paul Rappeneau LE HUSSARD SUR LE TOIT, Philippe Harel LA FEMME DEFENDUE, Jean Becker LES ENFANTS DU MARAIS, Zabou Breitman SE SOUVENIR DES BELLES CHOSES, Danielle Dubroux EROS THERAPY, Noémie Lvovsky LES SENTIMENTS, Bertrand Tavernier HOLY HOLA, Anne Fontaine ENTRE SES MAINS, Alain Resnais CŒURS, Claire Simon LES BUREAUX DE DIEUX, Olivier Nakache et Eric Toledano TELLEMENT PROCHES, François Ozon LE REFUGE, Jean-Pierre Ameris LES EMOTIFS ANONYMES, Jalil Lespert DES VENTS CONTRAIRES, Pascal Bonitzer CHERCHEZ HORTENSE, Carine Tardieu DU VENT DANS MES MOLLETS, Mélanie Laurent RESPIRE, Marie Belhomme LES CHAISES MUSICALES, Arnaud et Jean-Marie Larrieu 21 NUITS AVEC PATTIE, Anne Giafferi ANGE ET GABRIELLE, Vanja D’Alcantara LE CŒUR REGULIER.
Isabelle Carré a également joué dans de nombreux téléfilms. Elle a reçu de nombreux prix dont le Prix Romy Schneider, le César de la meilleure comédienne en 2003 pour Se souvenir des belles choses, et Le Molière en 1999 pour Mademoiselle Else et en 2004 pour L’Hiver sous la table

   
 

   
Bouton haut de page  

(SIC) SCÈNE INDÉPENDANTE CONTEMPORAINE - 3 rue Cunin-Gridaine - 75003 PARIS
Tel : 01 42 66 32 42
Conception & réalisation Adragante : www.adragante.com