Image Pièces Fauteuils de théâtre
   
 
   
   
Affiche-Pyrenees
SAISON 2017 - 2018
  L’ÉVEIL DU CHAMEAU
 
  Distribution Parisienne
 
 
Auteur :
Murielle MAGELLAN
Mise en scène : Anouche SETBON
Avec : Barbara SCHULZ
Pascal ELBÉ
Valérie DECOBERT
Décor et Costumes : Orio Puppo
Lumières : Patrick Clitus
Musique : Michel Winogradoff
   
  Production : Théâtre de l’Atelier

Période de tournée : Janvier – Février et Mars 2018

  Auteur : Murielle MAGELLAN
 

NOTE D’INTENTION

Avec L’Éveil du Chameau, je voulais confronter deux visions du monde, deux façons d’être au monde (lui est dans la sensualité, l’égoïsme et l’instinct ; elle est dans le contrôle, les valeurs et la droiture). Je voulais montrer que l’humanité se glisse en chacun, au-delà des morales, et que même si nous n’opérons pas, ou rarement, de révolution dans nos vies, nous évoluons parfois au contact déterminé de l’autre.
Je voulais aussi partager avec le spectateur cette musique de la vie, drôle, parfois ridicule, tendre, quand deux personnages sont obligés de faire face à leurs divergences mais aussi, à leur attirance. Je voulais laisser l’irrationnel entrer sur la scène de théâtre ; ne pas tout mettre dans les mots. L’Éveil du Chameau est d’une écriture qui ne dit pas toujours ce qu’elle pense. La comédie ne vient pas seulement des situations, elle vient aussi de ces regards « étonnés » que les personnages portent l’un sur l’autre, eux qui n’auraient jamais dû se croiser tant ils sont différents. L’Éveil du Chameau aborde l’interdépendance de nos vies, et la vanité de nos certitudes. Mickaël et Maryse aimeraient avoir raison sur le monde, convertir l’autre à leur « religion », mais ce n’est pas ce qui se passe. Ils ne ressortent pas convertis de leur rencontre mais plutôt teintés de l’empreinte de l’autre. Ils ont accepté de se laisser approcher, et cette approche est contagieuse.
Rire de tout cela. S’attendrir. Et s’étonner...


VIDÉO
 
 
 

 

PRESSE
 




 
 
 
  AUTEUR
 
   
 

MURIELLE MAGELLAN

Murielle Magellan a publié quatre romans chez Julliard : Le Lendemain Gabrielle, (Sélection du festival du premier roman de Laval), Un refrain sur les murs (Prix Gaël Magazine 2012, Prix Horizon du deuxième roman 2012), N'oublie pas Les oiseaux (finaliste du Prix Lire-RTL, finaliste du Prix Orange), et Les Indociles (finaliste du Prix de la Closerie des Lilas 2016).

Elle a écrit plusieurs pièces de théâtre (dont Traits d'union, mis en scène par Bernard Murat au théâtre des Mathurins, Pierre et Papillon, Prix Cinéâtre Beaumarchais, ou Bye bye Mylène) tous publiés aux Editions Avant- Scène.

Pour la télévision ou le cinéma, elle a notamment coécrit les Petits meurtres en famille (Globe de Cristal 2006), La Joie de vivre réalisé par Jean-Pierre Améris (Prix d'interprétation au festival de télévision de La Rochelle pour Anaïs Demoustier et Swan Arlaud), Tata Bakhta de Merzak Allouache, L'Héritière d'Alain Tasma (sélection officielle du festival de La Rochelle). Le film Une famille à louer, qu'elle a coécrit avec Jean-Pierre Améris, est sorti en août 2015 avec Benoît Poelvoorde et Virginie Efira.
Par ailleurs, elle a dirigé dans le cadre du festival Le Paris des femmes des mises en espace de textes de Véronique Ovaldé, Véronique Olmi, Emily Freche, Christian Siméon, ou Delphine de Vigan (Avec Ariane Ascaride, Catherine Arditi, Elsa Zylberstein, Audrey Dana, JP. Puymartin, Isabelle Carré, Clémence Yelnik entre autres acteurs).
Elle a également dirigé deux mises en espace au Festival des correspondances de Grignan (texte de Carine Lacroix avec Léa Drucker et Océanerosemarie, texte de J-B. Patricot avec Marie Bunel et Patrick Catalifo).

   
 
  MISE EN scène
 
   
 

ANOUCHE SETBONANOUCHE SETBON

Anouche Setbon a été formée comme comédienne à l'Ecole Nationale de Chaillot avec Antoine Vitez.
Au théâtre, elle travaille avec Pierre Debauche, Jean-Luc Paliès, Antoine Vitez, Aurélien Recoing...
Au cinéma et à la télévision avec Pierre Boutron, Gérard Mordillat, Medhi Charef, Ferid Boughedir...

Puis elle passe à la mise en scène en privilégiant les auteurs contemporains : Roger-Pol Droit (Comment vont les choses ? au Théâtre du Rond Point), Jean-Claude Grumberg (Ça va, création au Théâtre Vidy de Lausanne), Sébastien Joanniez (Désarmés, à l'Espace Icare d'Issy les Moulineaux), David Foenkinos (Célibataires au Studio des Champs-Elysées), Roland Dubillard (Diablogues, au Théâtre de la Luna à Avignon), Nicolas Roux (N’ayez pas peur je vais m’occuper de vous ! au Festival des Mises en capsules du Théâtre Ciné 13, Jean-Frédéric Vernier, Monsieur au Théâtre Montansier), Etty Hillesum (Histoire de la fille qui ne savait pas s’agenouiller au Théâtre Maubel Galabru), Manuel Casal (Chasse à l’homme à Versailles au Théâtre Grévin).

Anouche Setbon a été la collaboratrice artistique de Michel Fagadau à la Comédie des Champs-Elysées. Elle a travaillé avec Catherine Frot, Barbara Schulz, Jean-Pierre Malo, Robin Renucci, Jean Pierre Lorit, Bruno Putzulu, Elodie Navarre ... Elle est cofondatrice avec Bruno Banon de l'Atelier Libre Jeu (collectif de comédiens et d'auteurs) au Théâtre de l’Atelier.

   
 
  Sur scène
 
   
 

BARBARA SCHULZBARBARA SCHULZ

Au théâtre, Barbara Schulz a dernièrement joué dans King Kong Théorie de Virginie Despentes, mise en scène de Vanessa Larré. Elle a été dirigée entre autres par Didier Long (La Parisienne, Parole et guérison), Nicolas Briançon (Pygmalion, Antigone d'Anouilh), Dan Jemmet (Le Donneur de bain), Michel Fagadau (En toute confiance), Jérôme Savary (Dommage qu'elle soit une putain, Le Bourgeois gentilhomme). Elle a été nommée deux fois aux Molières (1999 "Révélation théâtrale" pour Les Portes du ciel et 2006 "Meilleure comédienne" pour Pygmalion).
En 2001, elle reçoit le Molière de la Révélation féminine pour Joyeuses Pâques de Jean Poiret, mise en scène de Bernard Murat.

Au cinéma, elle récemment joué dans La Dernière leçon de Pascale Pouzadoux, The Longuest week de Peter Ganz, Erreur de la banque de Gérard Bitton et Michel Munz, Celle que j'aime d'Elie Chouraqui. Elle a également tourné sous la direction de Manuel Poirier, Laurent Tuel, LaurentHeynemann, Franck Landron...

A la télévision, elle a tenu de nombreux rôles principaux notamment dans Le Mystère du lac, En apparence, Seule, The Black list ou encore La Vie à raison et Baisers cachés.

   
 

PASCAL ELBÉPASCAL ELBÉ

La carrière de Pascal Elbé est surtout cinématographique. 24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi d'Alexandre Arcady, Piégé de Yannick Saillet, Le Fils de l'autre de Lorraine Lévy, La Cerise sur le gâteau de Laura Morante, R.I.F. (Recherche dans l'Intérêt des Familles) de Franck Mancuso, Comme les autres de Vincent Garenq, Père et fils de Michel Boujenah, L'Amour aux trousses de Philippe de Chauveron, Tout pour plaire de Cécile Tellerman, Les Mauvais joueurs de Fréderic Balekdjian...
Il a également tourné sous la direction de Gabriel Julien-Laferrière, Francis Weber, Nicolas Boukhrief, Ariel Zeitoun, Gilles Paquet-Brenner, Roschdy Zem... Dernièrement, il a été la voix française du chef Bogo dans Zootopie de Byron Howard, Rich Moore. Il a écrit et réalisé Je compte sur vous (2015), Tête de turc (2010). Il a été coscénariste de Trois amis et Père et fils de Michel Boujenah, Mauvaise Foi de Roschdy Zem, Tout baigne d'Éric Civanyan.

A la télévision, on l'a vu notamment sur TF1 dans Une chance de trop, la série événement d'Harlan Coben.
Au théâtre, il a dernièrement joué dans Inconnu à cette adresse au Théâtre Antoine et Pour ceux qui restent (pièce dont il est l'auteur, mise en scène par Charles Berling) à la Gaité-Montparnasse.

   
 

VALÉRIE DECOBERTVALÉRIE DECOBERT

Valérie Decobert démarre le théâtre à 13 ans. Elle passe un bac A3 philosophie et théâtre puis travaille très vite dans différentes compagnies. Elle joue avec sa troupe Baba Yaga W ou le souvenir d’enfance de Georges Perec au festival International Universitaire des Amandiers qui remporte en 1998 le premier prix de la mise en scène, c’est là que Gabriel Garran la remarque et lui donne son premier grand rôle, celui de Marguerite Duras pour Un Barrage contre le Pacifique. Il la dirigera aussi dans Le Ventriloque.
Elle joue à Lyon sous la direction de Philippe Faure dans Les Papillons blancs. En 2008, elle coécrit et signe la mise en scène de Rose qu’elle joue à la Comédie de Paris.

À la télévision, aux côté d’Yvan Le Bolloc'h et Bruno Solo, on a pu la remarquer dans la cultissime série Caméra Café. Puis, elle enchaîne les téléfilms et travaille avec de nombreux réalisateurs pour TF1, M6 et pour France 2, elle sera Jeannette dans la collection de polars aux côtés de Thierry Godard, “Les Dames” (Dame de cœur - De pique - De carreau - De trèfle - De sang- D’atout - De cendres....).

Au cinéma, elle démarre avec Florence Quentin. Puis, elle joue dans Le Grand appartement de Pascal Thomas, Espace détente de Bruno Solo et Yvan Le Bolloc’h, Arsène Lupin de Jean-Pau l Salomé et dans Il reste du Jambon de Anne Depétrini.

   
 

   
Bouton haut de page  

(SIC) SCÈNE INDÉPENDANTE CONTEMPORAINE - 3 rue Cunin-Gridaine - 75003 PARIS
Tel : 01 42 66 32 42
Conception & réalisation Adragante : www.adragante.com