Image Pièces Fauteuils de théâtre
   
 
   
   
Affiche-Permission
SAISON 2017 - 2018
  JE DEMANDE LA PERMISSION DE NAÎTRE
 
  Distribution Parisienne
 
 
Poèmes :
Pablo NERUDA
Mise en scène : Vincent PREZIOSO
Avec : Marthe KELLER
   
  Production : VFP Productions et Biinôme

Période de tournée : Octobre – Novembre 2017

  Poèmes : Pablo Neruda
 

NOTE D’INTENTION

Quand on est face à Pablo Neruda, le poète, ou à Ricardo Eliecer Neftalí Reyes Basoalto, l’homme, le premier mot qui vient à l’esprit est : humanité. Son verbe est si dense, si profond, si essentiel, qu’on ne peut le traiter avec légèreté. Il faut donc tout mettre en œuvre pour en restituer l’essence, sans jamais distraire l’attention du spectateur par des subterfuges de mise en scène qui viendraient en troubler la portée du message. Nous avons ainsi opté pour une scénographie simple, dépouillée. Quelques tables éparses, des chaises dépareillées, quelques verres, des instruments de musique posés là, comme oubliés par des musiciens imaginaires, et bien sûr la lumière, seul vêtement à tout cela. Elle viendra circonscrire l’indispensable : la narration et la musique.
La musique, justement, est le trait d’union entre la pensée subjective du poète et sa poésie. Elle souligne, lie, transcende son propos, permettant au spectateur d’assimiler, de comprendre mais aussi de pleurer, de respirer, de chanter même à l’unisson avec Pablo Neruda. Sa voix est incarnée, ici, au féminin par Marthe Keller, qui interprète chaque soir ce verbe si intensément, qu’on le croirait inventé par elle sur l’instant.


VIDÉO
 
 

 

PRESSE À VENIR
 




 
 
 
  MISE EN scène
 
   
 

VINCENT PREZIOSOVINCENT PREZIOSO

Mise en scène - Direction musicale - Piano

Après des études au conservatoire de Fribourg et à la Dick Groove School of Music de Los Angeles, Vincent Prezioso collabore à un grand nombre d’enregistrements comme arrangeur, compositeur, musicien et/ou directeur artistique. Pour des « Majors » (emi, virgin, warner, sony, etc.), mais aussi pour des projets à compte d’auteurs.
En Suisse, il compose pour des artistes aussi divers que François Silvant, Maria Mettral, Barbara Hendricks, mais également pour un grand nombre de pièces et de comédies musicales, dont notamment : « Le Contrat », « Boule de Suif », « Un Noël d’Enfer » avec la participation exceptionnelle de Barbara Hendricks.

À Paris, il commence sa carrière de directeur musical et d’arrangeur par un succès : « Frou-Frou- les- bains ». Ce spectacle reste cinq ans à l’affiche à Paris et lui vaut de recevoir le Molière du meilleur spectacle musical en 2002. Ensuite, il assure les créations musicales de : « Mémoire de deux jeunes mariées », avec Julie Depardieu, « Monsieur Accordéon » produit par Gérard Jugnot. Le spectacle d’Armelle « Le Voyage en Armélie », « Le Monde selon Bulle » de et avec Agathe de Laboulaye, mis en scène par Claude Mathieu (de la Comédie-Française).
Avec Lydie Muller il conçoit et interprète « Parlez-moi d’amour » un spectacle musical et burlesque, au théâtre Caumartin, en tournée, puis au théâtre La Bruyère. Spectacle qu’ils joueront plus de 200 fois.

Depuis peu, il se met à l’écriture de ses propres spectacles musicaux. Avec Jacques Décombe, il coécrit, un spectacle autour de Jacques Offenbach qui s’intitule « Che Viva Offenbach ». Avec de Khany Hamdaoui il coécrit un spectacle autour des poèmes de Pablo Neruda et de la musiquelatino-américaine, « Le Mémorial de l’Église Rouge », avec de Marthe Keller. Avec cette dernière il conçoit un spectacle musical et poétique toujours autour de la poésie de Pablo Neruda qui s’intitule « Je demande la permission de naître ».

Pour le cinéma, il co-compose avec Pierre Charvet et Yuri Buenaventura la musique du film, « Ma Femme s’appelle Maurice » de Jean-Marie Poiré. Il compose la musique originale des « Gaous » d’Igor SK produit par Jean-Marie Poiré, du « Paravent » d’Agathe de Laboulaye, de « Johnny Albert » de Jacques Serres. Pour Luc Besson, il compose la chanson du film de Tommy Lee Jones « Three Burials of Melquiades Estrada »: « Donde Estas Papà » interprétée par Lila Downs (Grammy Award winner en 2004 et 2013).


   
 
  Sur scène
 
   
 

Marthe KELLERMarthe KELLER

Depuis ses débuts, Marthe Keller mène une carrière internationale. Elle commence sa carrière d’actrice au Schiller Théâtre à Berlin. Elle est révélée en France dans les années 1970 avec le feuilleton culte LA DEMOISELLE D'AVIGNON et les films de Philippe De Broca dont LE DIABLE PAR LA QUEUE. Elle a tourné ensuite dans de nombreux films avec Christopher Franck, Claude Lelouch, Benoît Jacquot, Nikita Mikhalkov, Mauro Bolognini.

Au théâtre, elle a joué sous la direction de Sami Frey, Philippe Adrien, Michelle Marquais, Patrice Chéreau, Jorge Lavelli, Lucian Pintillié, Claus Peyman, Peter Konwincnny.
Aux États-Unis, elle tourne avec Billy Wilder, John Schlesinger, Clint Eastwood, Sydney Pollack, Jonh Frankenheimer et a pour partenaires Al Pacino (BOBBY DEERFIELD), Dustin Hoffman (MARATHON MAN), Marlon Brando (Frormula). Au Carnegie Hall, elle interprète JEANNE D’ARC de Honegger avec Seiji Ozawa, qu’elle tournera dans le monde entier et pour lequel le NYTimes lui attribue le prix de l’actrice de l’année.
En 2002, elle est nominée aux Tony Awards pour son rôle dans JUDGMENT AT NUREMBERG, à Broadway.

Également metteur en scène d’opéra, elle crée notamment LE DIALOGUE DES CARMÉLITES de Francis Poulenc à l’Opéra national du Rhin à Strasbourg en 1999 et DON GIOVANNI de Mozart au Metropolitan Opera de New York en 2005.
Depuis 2005, elle a tourné une dizaine de films, dont notamment en 2015 AMNESIA de Barbet Schroeder.

   
 

FRANCISCO GONZALESFRANCISCO GONZALES

Guitare - Voix

Francisco Gonzalez est né en Colombie. Son initiation musicale fut assurée par son père Francisco Gonzalez.
Plus tard, il voyage au Mexique, où il réalise des travaux d'ethnomusicologie. Il entre à l'École Nationale de Musique de l'Université Nationale Autonome du Mexique pour étudier la composition avec Juan A. Rosado et Rodolfo Halffter tout en se consacrant à l’étude de la guitare classique après sa rencontre avec Abel Carlevaro.
En 1982, il s’installe en France où il étudie la composition avec Katori Makino et la guitare classique avec Francis Verba au Conservatoire Paul Dukas de Paris.
Il a donné des concerts comme guitariste sur tous les continents. Francisco González a publié de nombreux écrits dans des revues spécialisées et a souvent donné des conférences sur la guitare et la musique d’Amérique latine. Il a réalisé de nombreux enregistrements, notamment avec l’Ensemble Recoveco, Roberto Alagna, Arielle Dombasle, Lila Downs, Jorge Lopez, etc. Ses compositions sont publiées par les Éditions Henry Lemoine et les Éditions Robert Martin..

   
 

NELSON GOMEZNELSON GOMEZ

Guitarròn – Voix

Nelson Gomez est né à Manizales en Colombie où il a débuté ses études de musique avec Noel Salazar Giraldo et où il crée divers groupes de musique colombienne traditionnelle.
Il voyage à travers l’Amérique latine et s’installe au Mexique pour se consacrer à la recherche ethnomusicologique. Il s’intéresse en particulier à la musique de l’État de Veracruz. Il étudie également la composition à l’UNAM (Université Nationale Autonome du Mexique) avec Juan A. Rosado et le piano avec Luis Mayagoitia.
Il fonde avec Francisco Gonzalez le Groupe Quimbaya, formation dont le but était d’étudier et de faire connaître le folklore latino- américain. Depuis 1982, il habite en France où il a étudié la composition avec Katori Makino et la guitare classique avec Francis Verba au conservatoire de Paris. Il a également étudié l’arrangement et l’orchestration avec François Théberge à l’IACP (école de jazz de Paris).
Il a donné de nombreux concerts dans le monde entier. Il a également fait divers enregistrements avec Arielle Dombasle, Ricardo Sandoval, le Groupe Bacata et le Groupe Recoveco.

   
 

NELSON GOMEZRAFAEL MEJIAS VEGAS

Percussion - Voix

Né le 20 juillet 1964 à San Juan, département de Guarico au Venezuela, depuis son enfance il participe commepercussionniste à différentes formations de musique populaire. A l’âge de 15 ans, il est admis au Conservatoire de Musique de San Sebastián de Los Reyes pour étudier trompette.
Entre 1988 et 1990, il a suivi sa formation avec l’Orquesta Nacional Juvenil José Felix Ribas, connu aujourd’hui sous le nom d’Orquesta Sinfónica de Aragua.
En 1990 il arrive à Paris pour suivre ses études au Conservatoire National de Créteil, où il a continué sa formation jusqu`au 1993.
De 1993 à 1995, il continue ses études de trompette au Conservatoire Régional de Rueil-Malmaison avec Éric Aubier. En même temps, il devient chanteur et percussionniste de l’Orchestre de salsa et latin jazz Chaworo de Orlando Poleo. Avec Chaworo, il participe à plusieurs festivals de jazz tels que Marciac, Nice, Saint-Louis au Sénégal et à d’autres festivals de musique en Italie et au Venezuela. Actuellement, il est percussionniste de l’Ensemble Recoveco. Cette formation reconnue parmi les meilleures de son style, mélange les musiques du Venezuela avec le classique et le jazz. Avec Recoveco, il a participé à des festivals tels que The New Haven Festival aux États-Unis, The London City Festival en Angleterre, Les Flâneries de Reims et le Festival de Capvern en France et le Festival de Trento en Italie, entre autres.
En 2004, Recoveco part en tournée en Colombie pour participer à plusieursfestivals de musique traditionnelle. Dès son retour il rencontre Richard Gagliano, accordéoniste français l’un des musiciens français le plus connus au monde, pour intégrer le Tangaria Quartet. La formation Tangaria Quartet est née d’une rencontre entre Richard Gagliano, Rafael Mejias et le virtuose violoniste vénézuélien Alexis Cárdenas. Le quartet, qui se complète avec le contrebassiste belge Philippe Aerts, combine le jazz avec la musique traditionnelle vénézuélienne et la musique classique de J.S. Bach. Depuis sa formation, Tangaria Quartet a participé aux plus importants festivals de jazz, tels que le Festival de Jazz de San Javier en Espagne, le Guinness Jazz Festival en Irlande, le Kaunas Jazz Festival de Lituanie, l’April Jazz Festival en Finlande, le Tbilissi Jazz Festival en Georgia, le Festival de Jazz de Varsovie en Pologne, et en France le Pommier Jazz Festival, le Jazz in Marciac et le Festival de Jazz de Paris, entre autres. Rafael Mejias a collaboré aussi avec les mandolinistes vénézuéliens Ricardo Sandoval et Cristóbal Soto..

 

   
Bouton haut de page  

(SIC) SCÈNE INDÉPENDANTE CONTEMPORAINE - 3 rue Cunin-Gridaine - 75003 PARIS
Tel : 01 42 66 32 42
Conception & réalisation Adragante : www.adragante.com