Image Pièces Fauteuils de théâtre
   
 
   
   
Affiche Voltaire-Rousseau
SAISON 2018 - 2019
  VOLTAIRE / ROUSSEAU
 
  Distribution Parisienne
 
 
Auteur :
Jean-François PRÉVAND
Mise en scène : Jean-Luc MOREAU et Jean-François PRÉVAND
Avec : Jean-Paul FARRÉ - Voltaire
Jean-Luc MOREAU
ou Jean-Jacques MOREAU - Rousseau
Décors : Charlie Mangel
Lumières : Jacques Rouveyrollis
   
  Production : Théâtre de Poche-Montparnasse



  Auteur : Jean-François PRÉVAND
 

NOTE D’INTENTION

A travers une seule grande scène de ménage mouvementée et spectaculaire, nos deux célébrissimes auteurs s’étripent ardemment, se lançant au visage vaisselle, mobilier... et idées sur l’éducation, sur Dieu, sur l’égalité sur la liberté, sur le théâtre... Ils nous font redécouvrir avec plaisir et stupéfaction tout ce que nous devons encore aujourd’hui à leurs visions fulgurantes, mais complémentaires, de notre humanité.
Ce dialogue ancré dans le quotidien de deux monstres d’esprit aux convictions et aux caractères radicalement opposés est d’une actualité de chaque instant. Les thèmes abordés n’ont pas pris une ride, ni les positions des deux représentants de courants très divergents bien que nés de la même préoccupation : l’Homme et le développement de la société.
Du théâtre de verbe, de jeu, d’acteurs : Jean-Paul Farré, Jean-Luc et Jean-Jacques Moreau se lancent à cœur joie dans l’arène !




VIDÉO
 
 
 

 

PRESSE
Le Monde
Le Figaro
Figaroscope
Express-style
 




 
 
 
  Auteur et Metteur en scène
 
   
 

Jean-François PRÉVAND

Jean-François Prévand fait ses études théâtrales au cours Simon puis au Conservatoire National d’Art Dramatique, dans la classe de Fernand Ledoux.
En tant qu’acteur il interprète de nombreux rôles sous la direction de Jean Meyer, Peter Ustinov, Pierre Debauche, Denis Llorca, Stephan Meldegg...
Très vite metteur en scène, il monte en 1970 au café-théâtre de l’Absidiole son premier spectacle Voltaire’s Folies qui deviendra son spectacle fétiche puisque joué plus de 3 000 fois, notamment à la Comédie de Paris et au Théâtre de l’Œuvre en 2007.
Il fonde en 1978 avec Annie Roussillon, Stephan Meldegg et Jean Luc Moreau, l’A.R.D.T.,compagnie pour laquelle il réalisera plusieurs mises en scènes marquantes dont Rosencrantz et Guildenstern sont morts présenté au Théâtre des Mathurins, au Petit Orsay et au Petit Montparnasse avec Pierre Arditi et Jean Luc Moreau. Notons également Grand’ peur et misère du IIIe Reich au Studio des Champs-Elysées avec Sarah Sanders, Bernard Murat, François Lalande.
En 1982 il fonde le TAPS avec Sarah Sanders. En tant qu’auteur, on doit surtout citer Voltaire Rousseau, créé en 1991 au Théâtre La Bruyère puis repris à la Comédie de Paris et au Théâtre de l’Œuvre avec Gérard Maro, ainsi que Camus, Sartre et les Autres en 1996 au Théâtre de l’Œuvre, pour lequel il recevra le Prix Europe 1 et une nomination aux Molières comme meilleur auteur. Il écrira, en commande du Grand Duché du Luxembourg, une pièce consacrée à Hugo et Goethe, Hugoethe, interprétée par Jean Claude Drouot.

La plupart de ses pièces ont été éditées à l’Avant-Scene ou aux éditions Lansman (notamment Voltaire Rousseau).
Il sera le premier metteur en scène à siéger en tant que tel au conseil d’administration de la société des auteurs SACD. Passionné de pédagogie et de transmission il sera professeur des Conservatoires de la Ville de Paris de 1998 à 2010 et écrira un essai Le Théâtre, une école de la vie (2003, éditions CRDP)
Il est également un membre actif du Syndicat National des Metteurs en Scène (SNMS) dont il sera Président de 2001 à 2007.

De 2002 à 2015, Jean-François Prévand est directeur artistique du festival de Blaye et de l’Estuaire. Il habite aujourd’hui à Barcelone. Il se consacre essentiellement à l’écriture.
Voltaire Rousseau sera présenté et interprété par José Maria Flotats au Centre dramatique national de Madrid en janvier 2018 puis en tournée en Espagne. Il espère fortement une reprise de Camus, Sartre et les Autres qui reste une de ses pièces préférées.

   
 
  METTEUR EN SCÈNE et SUR SCÈNE
 
   
 

Jean-Luc MOREAUJean-Luc MOREAU

Formé au Conservatoire national d’art dramatique, il obtient en 1969 deux premiers prix à l’unanimité (comédie classique et comédie moderne). Il entre ensuite à la Comédie-Française où il restera pensionnaire jusqu’en 1972. Il y interprètera plus de 25 pièces. Il rejoint ensuite Pierre Debauche au Théâtre des Amandiers de Nanterre. Depuis 1974, il signe de très nombreuses mises en scène, dont récemment: Petits crimes conjugaux d’Eric-Emmanuel Schmidt avec Fanny Cottençon et Sam Karmann, Les Lyons de Nicky Silver avec Claire Nadeau, Mariage et Châtiment de David Pharao avec notamment Daniel Russo et Laurent Gamelon, Libres sont les papillons de Léonard Gershe, Le Tombeur de Robert Lamoureux et Un drôle de père de Bernard Slade avec Michel Leeb, Chat et souris de Ray Cooney qu’il interprète avec Francis Perrin, Le Dîner de cons de Francis Veber, Camille C de Jonathan Kerr, (Molière du meilleur spectacle inattendu en 2005), Si c’était ça à refaire ainsi que Parce que je la vole bien de Laurent Ruquier, La Sœur du grec d’Éric Delcourt, Stationnement alterné de Ray Cooney, Trois lits pour huit d’Alan Ayckbourn, À deux lits du délit de Derek Ben eld, Stand-up de Gérald Sibleyras, Agnès Soral aimerait bien vous y voir, Délit de fuites de Jean-Claude Islert, Elle nous enterrera tous de Jean Franco, Vive Bouchon de Jean Dell et Gérald Sibleyras.
Un compagnonnage dèle le lie à l’auteur Eric Assous dont il a mis en scène dernièrement : L’Heureux élu avec entre autre Bruno Solo et Yvan Le Bolloch, On ne se mentira jamais qu’il a mis en scène et interprète? aux côtés de Fanny Cotençon (Molière du meilleur auteur francophone vivant en 2015), Les conjoints et L’illusion conjugale (Molière du meilleur auteur francophone vivant en 2010), qu’il a également mis en scène et interprété, Le Bonheur avec Marie-Anne Chazel et Sam Karmann, Une journée ordinaire avec Alain Delon, Le Technicien avec Roland Giraud et Maaike Jansen, Les Hommes préfèrent mentir, Secret de famille, Les Belles sœurs (Nomination pour le Molière du spectacle du Théâtre Privé), Mon meilleur copain avec Dany Brillant.

De 1987 à 1997, il a mis en scène les cérémonies des Molières ainsi que le lever de rideau de la cérémonie en 2010 avec Emmanuelle Devos, Patrick Chesnais, Christine Murillo et Sébastien Thiéry. Toujours au théâtre, mais en tant que comédien, il a été dirigé entre autres par Francis Perrin, Stephan Meldegg, Jean-François Prévand, Jorge Lavelli, Jean Meyer, Andreas Voutsinas, Robert Dhéry, Pierre Mondy ou encore Jean-Laurent Cochet.
En 1993, il est nommé pour le Molière du meilleur comédien pour Comment va le monde Môssieu ! Il tourne Môssieu mis en scène par Jean-Pierre Miquel. Voltaire Rousseau, déjà interprété par Jean-Luc Moreau et Jean-Paul Farré, a été nominé en 1992 pour le Molière du meilleur spectacle du Théâtre Privé.

   
 
  Sur scène
 
   
 

Jean-Paul FARRÉJean-Paul FARRÉ, Voltaire

Jean-Paul Farré est né à Paris, rue du Théâtre... Cette rue prédestinée, où il n’y a plus de théâtre depuis longtemps, l’a incité à en inventer un : le sien ! Ce comédien-auteur par tage son temps entre ses propres créations artistiques à tendance burlesque et musicale, et son métier d’acteur, où, sous la direction de divers metteurs en scène, il interprète différents personnages du théâtre classique et contemporain. Jean-Paul Farré a obtenu en 2010 le Molière du théâtre musical pour son spectacle Les Douze Pianos d’Hercule.
En 2013, il participe à la réouverture du Théâtre de Poche-Montparnasse, jouant le rôle du Maréchal dans Le Mal court de Jacques Audiberti, mis en scène par Stéphanie Tesson.
Récemment il vient de créer au Vingtième Théâtre à Paris la pièce musicale Ferré Ferrat Farré, dans laquelle, accompagnée de deux musiciens, il chante des chansons de Léo ferré, Jean Ferrat et de lui-même, mis en scène par Ghislaine Lenoir.

   
 

Jean-Jacques MoreauJean-Jacques Moreau, Rousseau (en alternance) avec Jean-Luc MOREAU

Au Théâtre, Jean-Jacques Morreau a croisé le chemin de nombreux metteurs en scène, de Jacques Echantillon à Yves Beaunesne, en passant par Patrice Kerbrat, Anne Kreiss, Gildas Bourdet, Régis Santon, ou Robert Cantarella, qui lui ont offert des rôles dans des registres très divers, que ce soit des classiques (La Nuit des Rois, Les Fausses Confidences), des comédies (Mort accidentelle d’un anarchiste, Les fiancés de Loches), ou des drames (Maison de poupée, Douze hommes en colère). Jean-Jacques Moreau a participé à la nouvelle création de la pièce de Dylan Thomas Au bois lacté par Stephan Meldegg au Poche-Montparnasse en 2013.
Depuis, il a joué Protée de Paul Claudel, mis en scène par Philippe Adrien au Théâtre de la Tempête et Hôtel des deux mondes d’Éric-Emmanuel Schmitt au Théâtre Rive gauche.

Il tourne également beaucoup pour la télévision sous la direction de Gilles Béhat, Philippe Triboit, et dernièrement Laurent Heyneman pour La Grande Peinture.

Au cinéma, il a travaillé, entre autres, avec Georges Wilson, Malik Chibane, Claude Pinoteau, Jean-Jacques Beineix.
On a pu le voir récemment dans Vénus noire de Abdellatif Kechiche.

   
 

   
Bouton haut de page  

(SIC) SCÈNE INDÉPENDANTE CONTEMPORAINE - 3 rue Cunin-Gridaine - 75003 PARIS
Tel : 01 42 66 32 42
Conception & réalisation Adragante : www.adragante.com